400 détenus transférés vers la prison de Corbas

  • A
  • A
400 détenus transférés vers la prison de Corbas
Partagez sur :

Plus de 400 détenus ont été transférés dimanche sous haute protection des deux prisons vétustes du centre de Lyon vers la nouvelle maison d'arrêt de Corbas (Rhône), la plus importante opération de ce type jamais réalisée en France.

Il s'agit du plus gros transfert jamais réalisé en France. Les détenus ont été transportés à partir de 04h30 du matin en autocars et fourgons cellulaires, sous haute surveillance, sur les 15 km qui séparent les prisons de Saint Paul et Saint Joseph, près de la gare de Perrache, de celle de Corbas, dans la banlieue est de Lyon.

Plus de 300 gendarmes, CRS et membres des équipes régionales d'intervention et de sécurité (Eris) ont été mobilisés pour l'occasion. Le transfert devrait durer jusque dans l'après-midi, a indiqué l'administration pénitentiaire, précisant qu'il s'était déroulé jusque là sans incident.

Les détenus passent ainsi directement du XIXe au XXIe siècle : les prisons qu'ils quittent ont été décriées pour leur insalubrité, et ils rejoignent un établissementoù près de la moitié des cellules sont individuelles et où toutes sont équipées de réfrigérateur, de douche et de toilettes abritées des regards.

La maison d'arrêt de Corbas, construite dans le cadre d'un partenariat public-privé, offre une capacité de 690 places sur plus de 33.000 m2, comprenant aussi un terrain de football en gazon synthétique, une salle de musculation, une salle informatique et de nombreux ateliers.

Les gardiens de prison ont dénoncé lors de plusieurs mouvements sociaux les suppressions de postes qui accompagnent ce transfert.