2.000 burqas en France ?

  • A
  • A
2.000 burqas en France ?
Partagez sur :

Cette nouvelle évaluation confidentielle du Ministère de l'Intérieur repose sur les lieux de culte salafistes.

Elles seraient 2.000 femmes en France à porter la tunique qui couvre intégralement le corps. Cette estimation est le fruit d'une enquête confidentielle sur l'islam de la sous-direction de l'information générale du Ministère de l'Intérieur, révélée par le Figaro.fr.

Le chiffre ne ressort pas d'un comptage individuel mais d'une estimation sur la base des lieux de culte salafistes. Ce mouvement radical de l'islam demande aux femmes de porter la burqa. "Le chiffre de moins de 2.000 femmes paraît crédible" peut-on lire dans le rapport.

Une autre évaluation révélée en juillet dernier faisait état de "367 femmes"portant la burqa ou le niqab en France. Ces chiffres émanaient d'une autre direction de la police.

Par ailleurs, Yazid Sabeg, commissaire à l'égalité et à la diversité des chances, a estimé mercredi dans les colonnes de La Croix que le débat sur la burqa pourrait être "un nouveau piège tendu à notre pays." "La crise s'aggrave dans les quartiers. (...) Occupons nous de vrais sujets. Au lieu de cela, la polémique sur la burqa va rouvrir des frustrations, des antagonismes, des racismes alors qu'il faut au contraire rassembler les Français", a-t-il dit.

Des propos condamnés par neuf membres de la mission parlementaire sur la burqa, mise en place en juillet et qui a repris ses auditions mercredi. Ces derniers ont demandé la démission de Yazid Sabeg. "Ces propos mettent directement en cause le travail de la mission parlementaire (...) M. Sabeg n'a plus la crédibilité pour être ministre de la République", écrivent-ils dans une lettre.

86% des Français musulmans sont contre une loi qui réglementerait le port du voile intégral, selon un récent sondage. Pour 63%, le voile intégral répond à une "conception culturelle de la pudeur féminine", alors que 4% y voient "une oppression de la femme".

> Gérin : les chiffres sur la burqa "ridicules"