14-Juillet : pour les pompiers, "après l'épreuve, la bonne humeur"

  • A
  • A
14-Juillet : pour les pompiers, "après l'épreuve, la bonne humeur"
@ AFP
Partagez sur :

Les pompiers de Paris vont pouvoir relâcher (un peu) la pression lors des festivités du 14-Juillet après une année particulièrement éprouvante. 

Ce sera leur premier défilé post-attentat du 13 novembre. Les pompiers vont, comme chaque année, défiler jeudi sur les Champs-Elysées et ouvrir leurs casernes pour les traditionnels bals populaires. Mais, cette année aura forcément une teinte particulière dans un contexte marqué par la menace terroriste. Dans quel état d'esprit sont les pompiers et comment s'organisent-ils à quelques heures du coup d'envoi des festivités ? Europe 1 a interrogé le commandant Gabriel Plus, porte-parole de Brigade des sapeurs-pompiers de Paris.

Ce défilé et ces bals dans les casernes ont-ils une résonance particulière cette année pour les pompiers de Paris ?

Oui, puisque la thématique de l'engagement, qui est celle de ce défilé, a vraiment du sens pour nous dès lors que cette année a été particulièrement intense. On s'est engagé effectivement sur les attentats mais aussi sur la Cop 21, puis sur la crue de Seine et enfin l'Euro. C'était une année très intense, très dense, difficile même pour certains d'entre nous. C'est là que l'on mesure l'esprit de corps dont on peut faire preuve tant dans la difficulté que dans les moments de liesse. C'est bien ça que l'on veut partager avec la population, ce soir et demain soir. Après l'épreuve, connaître davantage la détente et la bonne humeur.

Dans quel état d'esprit sont les pompiers à quelques heures du défilé ?

Ils sont dans une excitation mesurée, une humeur et une joie partagée. C'est un moment important, c'est le moment de dire, dès lors que l'on descend sur les Champs, que l'on s'engage auprès de la population. Mais tout ça avec une teinte de sérieux et de vigilance. On a quand même une menace qui est latente, qui est présente. On est un petit peu les pompiers de l'insolite et de l'improbable qui faisons face tant au risque quotidien qu'à la menace éventuelle qui peut se présenter à tout moment.

Justement, quelles mesures de sécurité seront prises pour les bals dans les casernes ?

Il ne faut pas que les gens nous en veuillent là-dessus mais il y aura une fouille systématique, des portails détecteurs de métaux à toutes les entrées de casernes. C'est pour la sécurité que l'on fait ça, il faudra s'armer d'un peu plus de patience, peut-être plus que les années précédentes. On a demandé l'appui de la police, notamment à l'extérieur des casernes. Des sociétés de sécurité privée seront aussi là à l'extérieur et à l'intérieur des casernes. Encore une fois, c'est pour que tout le monde passe une bonne soirée.