13 heures pour faire Paris-Perpignan en TGV

  • A
  • A
13 heures pour faire Paris-Perpignan en TGV
Des passagers de la SNCF ont mis 13 heures à faire un trajet qui devait en durer cinq.@ SEBASTIEN BOZON / AFP
Partagez sur :

Après une succession d'incidents, des passagers malheureux sont arrivés à destination avec huit heures de retard.

Les vacances ont très mal commencé pour ces voyageurs. Alors qu'ils devaient prendre cinq heures pour rejoindre Perpignan, des usagers de la SNCF ont passé 13 heures dans le TGV jeudi, rapporte Le Dauphiné Libéré. Leur train, qui était parti à 14h07, est arrivé en gare de Perpignan peu avant 3h du matin, selon 20 minutes.

C'est un enchaînement d'incidents qui a été à l'origine de cet important retard. En début d'après-midi, "un incendie sans gravité s'est déclaré à proximité de la voie ferré entre Avignon et Valence", annonce la SNCF. A son arrivée à la gare de Valence, le TGV accuse une heure de retard. Mais à peine le train repart qu'il est à nouveau stoppé en raison d'une surtension sur les voies. Pendant près de deux heures, les wagons restent bloqués sans électricité entre Valence et Nîmes. Et sans électricité, la climatisation ne fonctionne plus à bord.

Vers 21h, le TGV fait demi-tour et repart lentement vers la gare de Valence afin de changer de trajet vers Avignon. Mais un autre incendie se déclare entre Nîmes et Avignon, obligeant le train à faire une nouvelle fois demi-tour. A son arrivée dans la cité des Papes, certains passagers perdent patience et décident de ne pas pousser le trajet plus loin. D'autres retournent à bord du train, avec des plateaux repas, et arriveront finalement à destination aux alentours de 3h du matin.