12 élèves par classe en CP ? "Mais où va-t-on trouver autant de locaux ?"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

La promesse d'Emmanuel Macron de réduire le nombre d'élèves en classe de CP dans les quartiers les plus défavorisés inquiète les enseignants de primaire.

Des enseignants de primaire ont fait grève mardi dernier pour protester contre une réforme annoncée fin mai par le ministre de l'Éducation pour la rentrée 2017. Elle prévoit de limiter les effectifs de 2.200 classes de CP dans les écoles du réseau d'éducation prioritaire renforcé, les REP +. Dans ces classes, les élèves ne pourront pas être plus de douze. Et la mise en application inquiète les enseignants. C’est ce qu’a expliqué au micro d’Europe 1 Catherine Da Silva, directrice d'école en Seine-Saint-Denis et membre du SNUIPP (syndicat nationale unitaire des instituteurs et professeurs des écoles).

"Où va-t-on trouver autant de locaux ?" "Pour pouvoir faire ces classes de CP dédoublées, il faudrait donc trois classes, avec trois enseignants s’occupant chacun de douze élèves. Malheureusement, pour le moment, il n’y a que deux classes. La mairie a décidé de faire sortir d’une des classes les enseignants spécialisés – qui s’occupent des difficultés scolaires – pour utiliser cette salle pour un CP dédoublé. Donc on va leur prendre leur salle de travail !", explique-t-elle.

Catherine Da Silva s’inquiète d’autant plus que "cette mesure va être poursuivie l’année prochaine et que l’on va y rajouter les CE1. Mais où va-t-on trouver autant de locaux ? J’ai l’impression que l’on vit dans un monde de théorie ! On aurait pu attendre un petit peu pour savoir si c’était faisable partout et dans de bonnes conditions".