Paris : 1.000 scooters électriques en libre-service dès cet été

  • A
  • A
Paris : 1.000 scooters électriques en libre-service dès cet été
Les scooters de Cityscoot seront disponibles sept jours sur sept, de 7h à 1h du matin.@ Capture d'écran
Partagez sur :

Ils vont être déployés par la société privée Cityscoot suite à une phase de test concluante. 

Après les vélos et les voitures en libre-service, place aux scooters. La mairie de Paris a annoncé mardi, qu'à partir de cet été, un millier de cyclomoteurs électriques seront mis en libre-service dans la capitale par Cityscoot, une société privée.

Une phase de test concluante. Cette décision intervient suite à une phase de test qui s'est révélée concluante. Depuis juin dernier, Cityscoot avait en effet mis en place 50 scooters avec succès. Sur les trois derniers mois, "1.200 testeurs ont effectué près de 4.500 trajets" et "chaque scooter a été utilisé plus de trois fois par jour", indique la mairie dans un communiqué. La rapidité de ce mode de transport et le respect de l'environnement ont été les deux principales motivations des usagers. Dès cet été donc, Paris a décidé un déploiement plus vaste de 1.000 véhicules. 

3 euros les 15 minutes. Ces deux-roues motorisés et électriques pourront être loués aux personnes de plus de 20 ans ayant la capacité légale de conduire. Le service sera ouvert de 7h à 1h du matin, sept jours sur sept. Après s'être inscrit gratuitement, il vous en coûtera 3 euros par quart d'heure d'utilisation, dans le cas où les tarifs restent les mêmes que ceux de la phase de test.

Paris Match, qui a déjà testé le dispositif, en a souligné plusieurs aspects pratiques : casque à disposition, absence de bornes puisqu'une fois utilisé, le scooter peut être garé sur n'importe quel emplacement pour deux-roues. Pour la batterie, pas de mauvaise surprise puisque l'autonomie disponible est indiquée au moment du choix du véhicule via une application mobile. 



Lutter contre la pollution. Christophe Najdovski, adjoint aux Transports de la marie de la Paris, se réjouit de cette extension : "en incitant à renoncer aux scooters thermiques, ce nouveau service contribuera également à la lutte contre la pollution atmosphérique". Cityscoot n'aura cependant pas l'ampleur des autres transports en libre-service, Vélib' et Autolib' proposent 20.000 vélos et 3.300 voitures aux Franciliens.