1,3 million de Français vaccinés contre la grippe A

  • A
  • A
1,3 million de Français vaccinés contre la grippe A
Partagez sur :

La vaccination contre le virus, qui a fait 92 morts en France métropolitaine depuis le début de l'épidémie, monte en puissance.

En une semaine, 24 nouveaux décès ont été enregistrés et l'augmentation du nombre de cas graves semble se poursuivre, avec un total de 481 personnes hospitalisées. "Cette hausse semble ralentir un peu", a toutefois déclaré la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, lors d'un point sur l'épidémie, jeudi, avec son homologue de l'Intérieur, Brice Hortefeux.

1,33 million de Français ont été vaccinés en 18 jours, selon Brice Hortefeux, ce qui semble montrer une amélioration du dispositif gouvernemental. "Au rythme actuel, le nombre des vaccinations aura doublé en une semaine", a-t-il assuré. 30 millions de personnes pourront être vaccinées d'ici fin février en France, selon Roselyne Bachelot. Elle regrette cependant que seuls quelque 10% des élèves des collèges et lycées ont demandé à être vaccinés.

567 personnes ont été victimes d'effets indésirables sur environ un million de sujets vaccinés à la date du 29 novembre contre la grippe H1N1, a indiqué jeudi l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). La ministre de la Santé a par ailleurs annoncé que le diagnostic de syndrome neurologique de Guillain-Barré évoqué pour une jeune femme de 37 ans "a été écarté".

Après une période d'attentisme de la part des Français, des centres de vaccination ont été pris d'assaut ces derniers jours, ce qui a poussé le gouvernement à renforcer le dispositif et faire appel aux bénévoles de la Croix-Rouge et de la Protection Civile, notamment.

Un renforcement du dispositif de vaccination est en marche. Tous les centres de vaccination seront désormais ouverts de 8 heures à 22 heures du lundi au samedi "notamment en zone urbaine".

5.000 personnes seront recrutées d'ici dix jours pour pallier l'engorgement des centres de vaccination, a affirmé de son côté le secrétaire d'Etat à l'Emploi, Laurent Wauquiez. Le gouvernement va permettre aux associations de recruter "5.000 contrats aidés supplémentaires qui seront financés à 100% et seront là pendant six mois", a-t-il dit sur RMC.

> La France accélère la vaccination