Une station spatiale chinoise à la dérive va s'écraser sur Terre

  • A
  • A
Partagez sur :

La station Tiangong-1 va entrer dans l'atmosphère fin 2017 ou début 2018, mais seuls 10 à 20% de sa masse vont atteindre la Terre, estiment les experts.

La station Tiangong-1 est désormais hors de contrôle. La station chinoise de 8,5 tonnes devrait s'écraser sur la Terre entre fin 2017 et début 2018 sans que l'emplacement de son impact ne soit connu pour l'instant.

Une station hors de contrôle. Longue de dix mètres, cette station mise en service en 2011 se trouve en orbite à 300 kilomètres de la Terre. Elle a abrité trois personnes pendant 15 jours dans un habitacle de 15 mètres cubes pressurisés, détaille Le Parisien. Mais depuis trois ans l'engin n'a plus de mission. Les scientifiques ont même perdu toute communication avec lui. Un phénomène qui est courant dans le domaine de l'aérospatial. Cela peut être dû à une panne ou simplement au fait que la station arrive en fin de vie. 

Des débris de quelques centaines de kilos. Tiangong-1 va donc s'écraser sur Terre fin 2017 ou début 2018. Mais la totalité de la station ne va pas atteindre le sol. 80 à 90% de sa masse vont se désintégrer en pénétrant dans l'atmosphère. Seuls des morceaux de quelques centaines de kilos vont donc atteindre notre sol.

Et étant donné que la Terre est recouverte à 70% d'eau et que seuls 2% des terres sont peuplées, il n'y a qu'une chance sur 10.000 pour qu'un humain soit touché par l'un de ces débris. Quant au lieu du crash, il ne sera connu que quatre à cinq jours avant l'impact. La trajectoire de Tiangong-1 est visible sur un site qui donne sa position en temps réel.