Une nouvelle espèce d'oiseau découverte… et déjà disparue

  • A
  • A
Une nouvelle espèce d'oiseau découverte… et déjà disparue
Image d'illustration.@ RODRIGO ARANGUA / AFP
Partagez sur :

Le dernier représentant du Moucherole Vermillon Nain a été aperçu en 1987 sur les Îles Galapagos.

Découvrir une nouvelle espèce animale est toujours un plaisir indéfinissable pour des scientifiques. Mais dans le cas présent, il y a aussi de quoi s'attrister. Des chercheurs américains ont en effet redéfini une sous-espèce d'oiseau en espèce. Sauf que le petit vertébré n'existe plus, rapporte Sciences et Avenir

De sous-espèces à espèces. C'est en décortiquant l'histoire évolutive du Moucherole Vermillon (Pyrocephalus rubinus de son nom latin)qui vit sur les Îles Galapagos que ces chercheurs américains ont débusqué une erreur. En effet, sur les 13 sous-espèces que compte cet oiseau, deux sont en fait des espèces à part entière : le Moucherole Vermillon de l'Île de San Cristobal et le Moucherole Vermillon Nain.

Le dernier vu en 1987. Les scientifiques, qui publieront leurs résultats en septembre dans la revue Molecular Phylogenetics and Evolution, sont parvenus à cette conclusion en analysant des restes d'animaux morts conservés à l'Académie des Sciences de Californie. Et le Moucherole Vermillon Nain n'existe malheureusement plus. Le dernier représentant a en effet été aperçu en 1987. Il devient ainsi le premier cas d'extinction moderne d'oiseau sur les Îles Galapagos.

Peut-être des survivants ? Pour les chercheurs, les rats qui mangent les œufs ou les mouches parasites qui tuent les oisillons pourraient être à l'origine de cette extinction. Mais ils veulent aussi continuer à y croire. "Au moins, cette découverte va motiver les gens à surveiller s'il ne reste pas des survivants de cette espèce que nous n'avons pas découvert", a expliqué Alvaro Jaramillo, un des auteurs de l'étude.