Une dent de mollusque détrône le fil de l'araignée

  • A
  • A
Une dent de mollusque détrône le fil de l'araignée
@ Ed Jones / AFP
Partagez sur :

SOLIDITÉ - La dent de bernique vient de décrocher la première place des matériaux vivants le plus solide du monde.

Des scientifiques viennent de réécrire le scénario des dents de la mer, mais version mollusque. Ils ont en effet découvert que les dents de berniques, aussi appelés patelle ou bernache, constituaient désormais le matériau vivant le plus solide du monde, selon leur étude publiée en février dans The Royal Society, rapportée par Industries et Technologies. Si vous avez du mal à décoller des rochers ces coquillages en forme de chapeau chinois, ce n'est donc pas juste à cause de leur super ventouse mais aussi de leur mâchoire acérée. 

Invisibles à l'œil nu. Des spécialistes de matériaux des universités de Trente (Italie), de Portsmouth et de Londres (Royaume-Uni) se sont penchés sur l'intérieur des berniques pour y découvrir le matériau le plus solide du monde : ses dents. De forme courbes, elles sont minuscules et invisibles à l'œil nu. D'un diamètre cent fois inférieur à celui d'un cheveu, elles présentent une résistance à la traction inconnue dans le monde animal jusqu'à aujourd'hui. 

Le fil de soie de l'araignée perd sa première place. Pour parvenir à cette conclusion, ils ont testé les dents du mollusque à l'aide d'un microscope atomique capable de mesurer la résistance des matériaux. La dent de bernique s'est révélée être plus solide que tous les autres matériaux vivants connus. La dent de ce gastéropode concurrence aussi les fibres les plus résistantes conçues par l'industrie. 

Alors que cette découverte fait rétrogradé le fil de soie de l'araignée en deuxième position, sachez que le bambou, les minéraux ainsi que l'os occupent toujours les places suivantes.

Des nanofibres. Le secret de cette résistance tient en partie à la présence dans ces dents de nanofibres de goethique, un minéral qu'on retrouve dans les sous-sols contenant du fer. 

Les scientifiques ont également fait une découverte surprenante : alors que les matières vivantes solides ont tendance à se fragiliser quand leur taille est grande, les dents de berniques, elles, gardent toute leur solidité même chez les plus grands spécimens.

Les auteurs de l'étude prédisent que cette découverte va réjouir le monde de l'industrie, en inspirant de nouveaux types de blindage d'armement, de carrosserie de voiture ou d'avions.

>> LIRE AUSSI - Facebook vous connaît (beaucoup) mieux que vos proches 

>> LIRE AUSSI - Une forêt engloutie retrouvée entre la France et l'Angleterre 

>> LIRE AUSSI - Wak-oo, hok, boom... parlez-vous le langage singe ?