Système solaire : du méthane coule sur Titan !

  • A
  • A
Système solaire : du méthane coule sur Titan !
Saturne avec ses anneaux et son satellite Titan.@ HO / NASA / AFP
Partagez sur :

Sur Titan, le satellite de la planète Saturne, les canyons sont remplis de fleuves... de méthane. Ces observations ont pu être faites grâce à la sonde Cassini.

Pas de sécheresse sur Titan, le satellite de Saturne, mais des fleuves de méthane ! C'est ce qu'indiquent les données de la sonde Cassini, révèle le site cieletespace.fr.

Une étendue de méthane et des fleuves. Tout comme les planètes Terre et Mars du système solaire, Titan possède des montagnes et des vallées. Et contrairement à la planète Mars, Titan n'est pas à sec. C'est ce qu'a pu conclure une équipe italo-américaine qui a analysé les données du radar de Cassini obtenues lors d’un survol rapproché du satellite de Saturne en mai 2013. La sonde avait alors exploré une région proche du pôle nord dans laquelle se trouve une étendue de méthane liquide appelée Ligeia Mare, mais aussi un réseau de canyons long de 400 km nommé Vid Flumina. Si les scientifiques le présumaient, ils n'en avaient pas encore la preuve.

La sonde Cassini utilisée comme un altimètre a montré la présence de gorges de près de 1 km de large pour plus de 500 m de profondeur. Les scientifiques ont pu rapprocher les échos radar de ces canyons de ceux de Ligeia Mare, ce qui indique la présence d’un liquide. Ils ont également pu comprendre que ce liquide était parfois au même niveau que la mer d’hydrocarbure, mais aussi à des altitudes plus élevées, signe d'un écoulement des vallées vers la mer.

Pas d'eau liquide à -180 degrés. Restait à définir la nature du liquide. Sur Titan, où il fait -180°C, il ne peut s'agir d'eau mais de méthane. Les reliefs sont faits de glace (de l’eau solidifiée)et non pas de roches, souligne enfin le site scientifique.