Sortie des États-Unis de l'accord de Paris : "je trouve ça irresponsable", affirme Thomas Pesquet

  • A
  • A
Sortie des États-Unis de l'accord de Paris : "je trouve ça irresponsable", affirme Thomas Pesquet
Thomas Pesquet regrette que Donald Trump ait retiré les États-Unis de l'accord de Paris@ ROBERTO PFEIL / AFP
Partagez sur :

Marqué par son expérience de la Terre vue du ciel, Thomas Pesquet compte s'investir dans la mise en place de l'accord de Paris.

À peine rentré sur Terre, l'astronaute Thomas Pesquet a donné une conférence de presse mardi à Cologne, en Allemagne, où se trouve le centre européen des astronautes, au cours de laquelle il a regretté la sortie des États-Unis de l'accord de Paris.

"Le regard change" sur la planète. Après deux cent jours passés dans l'espace à scruter la Terre, "le regard change", a affirmé l'astronaute. "On peut comprendre beaucoup de choses en matière d'environnement avec son intellect. Mais il y a des choses qui nous dépassent car c'est à l'échelle globale. J'ai eu de la chance car ce côté abstrait est devenu très concret et j'ai pu comprendre les fragilités de la planète." Tout au long de son séjour dans la Station spatiale internationale, Thomas Pesquet a partagé de nombreux clichés sur les réseaux sociaux pour louer la beauté de la planète, mais aussi alerter sur les ravages de la pollution.

Sortir de l'accord de Paris, une décision "irresponsable". "Ça m'a donné envie [d'inciter] les gens à faire plus pour l'environnement", a expliqué l'astronaute. "Quand je vois la décision de Donald Trump de sortir de l'accord de Paris, je trouve ça irresponsable", a regretté Thomas Pesquet.

Alors le scientifique compte s'impliquer personnellement dans la mise en place de cet accord. "Il va falloir s'organiser pour faire en sorte que ça marche quand même. Si je peux avoir un rôle là-dedans, pour inciter les gens à faire plus en tant qu'acteur citoyen, je le ferai. Car je pense que c'est important. Car encore une fois, moi j'ai eu cette réalisation-là", a-t-il conclu.