Rosetta et Philae en 2015 : demandez le programme !

  • A
  • A
Rosetta et Philae en 2015 : demandez le programme !
@ capture d'écran
Partagez sur :

SCIENCES - Après leurs exploits de 2014, Rosetta et son robot Philae vont continuer à faire parler d'eux en 2015.

Après une année 2014 d'exploits scientifiques, Rosetta va poursuivre sa tâche. Alors qu'elle est la première sonde à avoir réussi en août dernier à se mettre en orbite autour d'une comète et à y larguer un module en novembre, elle va en 2015 se rapprocher encore plus de son objet d'étude. Philae, son module, pour le moment "endormi", devrait lui se réveiller au printemps pour peut-être déployer ses instruments scientifiques. 



Une orbite à 6 kilomètres de distance de Tchouri. Alors qu'actuellement, la sonde Rosetta est située à 30 kilomètres de distance de la comète Tchouri, elle va se rapprocher petit à petit, jusqu'à se situer à six kilomètres seulement de sa surface. "Les manœuvres pour la préparation de ce survol débuteront le 3 février lorsque Rosetta prendra de la distance, s’éloignant jusqu’à près de 140 km du noyau avant de plonger littéralement vers lui", précise le Cnes dans un communiqué. 

>> LIRE AUSSI - Philae : un petit bruit qui dit beaucoup sur Tchouri

Pourquoi Rosetta va se rapprocher de Tchouri ? L'intérêt pour  Rosetta est de se placer dans "la chevelure" de la comète. Tchouri, constituée d'un amas de roches et de glace et qui se rapproche du soleil, fond peu à peu. Elle perd ainsi 300 millilitres d'eau par seconde et libère de nombreux gaz emprisonnés jusque là sous sa surface. Beaucoup de matières à analyser donc pour Rosetta et ses 11 instruments scientifiques et de belles photos en perspective.



"Après ce passage en 'rase-motte', Rosetta poursuivra ses survols du noyau mais à des distances plus importantes qui seront adaptées au fil du temps en fonction de l’évolution du dégazage", estime le Cnes. 

Actuellement, Tchouri, de son nom scientifique 67P/Churyumov-Gerasimenko, se situe à 390 millions de kilomètres du Soleil. Elle va s'en approcher, le 13 août 2015, à 186 millions de kilomètres. Il s'agira alors de sa périhélie, c'est à dire la distance minimale qui la sépare du Soleil dans sa course en orbite autour de lui. Son "dégazage" va donc aller croissant. 

>> LIRE AUSSI - Sonde Rosetta : sa comète sent l’œuf pourri 

Où est Philae ? Si les rebonds de Philae ont bien été immortalisés en photo par Rosetta, la recherche de l’emplacement précis du robot se poursuit. Lors d’une récente interview publiée dans un journal allemand, Holger Sierks, principal investigateur de la caméra de Rosetta, précisait que l’analyse de ces images "n’avait pas encore permis de repérer Philae". 



Philae va-t-il se réveiller ? Les scientifiques de l'Agence spatiale européenne (Esa) répondent un petit "oui". Pour rappel, si le largage de Philae a réussi le 12 novembre dernier, son atterrissage sur la comète a connu quelques désagréments. Quelques rebonds, un atterrissage final sur un site encaissé et très peu ensoleillé, deux instruments sur 10 endommagés. Si ses panneaux solaires et la liaison radio avec Rosetta ont dans un premier temps fonctionné, le petit robot a finit par s'éteindre, le 14 novembre dernier, faute d'ensoleillement suffisant. 

Un des clichés pris par Philae sur Tchouri où le robot semble en situation bancale, "une patte" en l'air : 

Tchoury par Philae 1280x640

© ESA

Jean-Yves Le Gall, président du Cnes s'est voulu optimiste début janvier en déclarant que "dès le mois de mars, l'éclairement du robot sur la comète lui permettra de recharger ses batteries et donc de recommencer son travail scientifique". Tchouri se rapprochant du soleil, il est en effet permis d'espérer que Philae reçoive plus d'ensoleillement et puisse mettre en marche ses instruments.

>> EN IMAGES - Allô Rosetta ? Ici Philae

Une belle mort, sans doute en août. Si Philae se réveille, ce sera pour quelques mois de labeur. Au mois d'août, lorsque Tchouri sera à sa périhélie, la température à sa surface deviendra insupportable pour le robot qui grillera à petit feu. Mais la mission ne sera pas pour autant fini puisque Rosetta, elle, restera en orbite autour de sa comète pour poursuivre ses analyses. 

>> LIRE AUSSI - Après Rosetta, préparez-vous à décoller pour Jupiter



VIDEO - La formidable odyssée Philae le petit...par Europe1fr