Peut-être une neuvième planète, bien au-delà de Neptune

  • A
  • A
Peut-être une neuvième planète, bien au-delà de Neptune
@ HO / NASA/JPL-Caltech / AFP
Partagez sur :

Des chercheurs américains ont découvert des indications selon lesquelles une neuvième planète existerait dans notre système solaire.

A tous ceux qui n'ont pas encore fait le deuil de Pluton, voilà de quoi vous consoler. Le système solaire compte peut-être une neuvième planète, une dizaine de fois plus grande que la Terre, située sur une orbite vingt fois plus éloignée que celle de Neptune, qui évolue autour du soleil à une distance moyenne de 4,5 milliards de kilomètres. 

Une découverte exceptionnelle. En fait cette planète effectuerait une orbite complète autour du soleil entre 10.000 et 20.000 ans, précisent ces chercheurs, Konstantin Batygin et Mike Brown, de l'Institut de technologie de Californie (Caltec), qui ont fait cette découverte par la biais de modèles mathématiques et de simulations par ordinateur. Si l'existence de cet objet, qui n'a pas été observée directement, était confirmée, il serait "la neuvième planète" de notre système solaire, a relevé Mike Brown, un professeur d'astronomie planétaire. Le fruit de leurs recherches a été publié cette semaine dans l'Astronomical Journal. Il vient confirmer ce que d'autres scientifiques avaient avancé dans des études précédentes. En mars 2014, dans Nature, des scientifiques américains avaient aussi avancé l'hypothèse d'une planète dix fois plus grosse que la notre située à la limite de notre système solaire. Et en janvier 2015, une étude avait, elle, avancé que pas moins de huit planètes, dont une géante, se cachaient au-delà de Neptune.

"Exaltant". "Il n'y a eu jusqu'à présent que deux planètes découvertes dans notre système solaire depuis l'antiquité et ce serait dans ce cas la troisième", s'est enthousiasmé Mike Brown. "Il y a encore une grande partie de notre système solaire qui reste à découvrir et c'est très exaltant", a poursuivi l'astronome. 

Pluton a longtemps été considérée comme la neuvième planète du système solaire, mais a perdu ce statut car elle était trop petite. Elle est désormais classée comme une planète naine. La nouvelle planète découverte n'aura pas ce problème : sa masse serait en effet 5.000 fois celle de Pluton.