Oui, le brontosaure a bien existé

  • A
  • A
Oui, le brontosaure a bien existé
@ AFP/Julio Cesar Aguilar
Partagez sur :

IT'S ALIVE (OU PRESQUE) - Une récente étude montre que le brontosaure a bien existé. Des recherches prouvaient que le fossile appartenait à celui d'une autre espèce.

C'est une petite révolution dans la paléontologie. Les brontosaures ont bel et bien existé, montre une étude publiée mardi et relayée par le site magazine américain Wired. Le fossile de cette espèce de dinosaure était jusqu'à présent attribué à un jeune apatosaure.

Remontons l'histoire. En 1877, les premiers ossements d'apatosaures sont découverts dans le Colorado par une équipe de paléontologistes. L'animal est supposé avoir vécu à la fin du Jurassique, entre 156 et 150 millions d'années avant J-C. Quelques années plus tard, ils découvrent un autre squelette, similaire mais suffisamment différent pour estimer qu'il s'agit d'une autre espèce : le brontosaure. Les deux animaux font partie de la famille de Diplodocidae et possèdent un long cou et une longue queue. 

Mais dès 1903, le paléontologiste Elmer Riggs remet en cause cette théorie. Pour lui, il s'agit simplement d'un jeune apatosaure, dont un certain nombre de vertèbres ne s'étaient pas encore solidarisées.  En moins de 20 ans, le brotonsaure était né et mort.

Pourquoi, alors, a-t-on continué à parler de brontosaures pendant tout le 20e siècle ? La faute à une illustration diffusée au grand public et reprenant le nom de ce dinosaure qui n'existaient pourtant pas. Il s'agissait de "la première reconstitution de dinosaure à circuler largement", explique au Smithsonian magazine Paul Brinkman, historien du muséum d'histoire naturelle de Caroline du Nord. Le dessin animé des années 60 Les Pierrafeu a peut-être également son rôle dans la célébrité de ce dinosaure. Fred Pierrafeu, le père, commande constamment un "hamburger de brontosaure". Cette dénomination a continué à être utilisé jusque dans les années 70, empêchant à l'apatosaure d'avoir la renommée du brontosaure. 

Une recherche statistique. Mais aujourd'hui, les chercheurs Emanuel Tschopp, Octavio Mateus et Roger B.J. Benson redonnent au brontosaure ses lettres de noblesse. Ils ont appliqué "des techniques statistiques pour calculer les différences entre les espèces et les gens de la famille des Diplodocidae". "Les différences trouvées entre le brontosaure et l'apatosaure étaient au moins aussi nombreuses que celles d'autres genres très proches, et bien plus nombreuses que celles que l'on trouve dans des espèces différentes", note Emanuel Tschopp à la BBC, mettant fin à plus de 100 ans de coma du saurien.

>> LIRE AUSSI - Une météorite a achevé les dinosaures

>> LIRE AUSSI - Un étrange dinosaure à plumes découvert