Nuit des étoiles 2015 : qu'allez-vous admirer dans le ciel ?

  • A
  • A
Nuit des étoiles 2015 : qu'allez-vous admirer dans le ciel ?
La Voie Lactée.@ REMY GABALDA / AFP
Partagez sur :

Du 7 au 9 août, planètes et constellations se laisseront regarder dans plusieurs centaines de sites d'observation en France.

De vendredi à dimanche, les amoureux du ciel vont en prendre plein les mirettes. Durant ces trois jours, l'Association française d'astronomie (Afa) organisent en effet dans plusieurs centaines de sites en France les Nuits des étoiles. Vous êtes amateur débutant, observateur confirmé, ou tout simplement curieux ? Europe 1 vous énumère ce que le ciel va vous offrir avec les conseils d'Alain Cirou, consultant science d'Europe 1 et directeur de la rédaction de Ciel et Espace.

"Le ciel sera débarrassée de la Lune". Pour profiter pleinement des étoiles, il faudra d'abord patienter jusqu'à 22 heures 30 pour que la nuit noire se pare de ses constellations. Et, particularité de ces Nuits des étoiles 2015, "le ciel sera débarrassé de la Lune qui n'apparaîtra qu'au petit matin, il sera alors possible de descendre toute la Voie Lactée avec des jumelles du nord avec Cassiopée, Persée jusqu'au sud, au ras de l'horizon, pour voir le Sagittaire ou le Scorpion", se réjouit Alain Cirou.

constellation Cassiopée 1280x640

La constellation Cassiopée avec sa forme facilement reconnaissable en "W". (Handout/Nasa/JPL/AFP)


"Le triangle de l'été". Comme point de démarrage de votre observation, repérez près du zénith le "le triangle de l'été" composé de la constellation de la Lyre (avec Vega, son étoile la plus vive), la constellation du Cygne et celle de l'Aigle. "C'est la clef de voûte du ciel d'été, à partir de là, on peut suivre les alignements des étoiles", explique Alain Cirou.

La Grande Ourse se laissera facilement reconnaître avec sa forme de grande casserole. La Petite Ourse qui dessine dans le ciel un petit chariot, peu lumineuse, se repérera grâce à son étoile la plus brillante, l'étoile polaire, la plus proche du pôle nord céleste. La constellation du Bouvier sera aussi visible via son étoile la plus vive, Arcturus. Cette géante rouge, 30 fois plus grosse que le Soleil, est facile à trouver. Elle se situe au-dessus de l'horizon ouest, dans le prolongement de la queue de la casserole de la Grande Ourse.

De belles nébuleuses. Enfin, la noirceur de la nuit favorisera "l'observation des nébuleuses, des objets diffus", rapporte Alain Cirou. Avec les lunettes et télescopes mis à disposition dans les points d'observation, vous pourrez en admirer "de très belles, en direction du sud vers le Sagittaire : la nébuleuse Trifide, celle de la Lagune ou encore la Dentelle du Cygne", énumère le consultant science d'Europe 1.

télescope nuits des étoiles 1280x640

Durant les Nuits des étoiles, les télescopes sont accessibles gratuitement, comme ici à Saint-Martin-de-Queyrières dans les Hautes-Alpes. (JEAN-PIERRE CLATOT / AFP)


Des étoiles filantes, oui mais… C'est un rendez-vous traditionnel de l'été : l'observation des Perséides en août. Chaque année en effet, la Terre frôle à cette période l'orbite de la comète 109P/Swift-Tuttle. Ce sont les poussières dégagées par cet objet qui deviennent des météores incandescents lorsqu'ils entrent dans l'atmosphère terrestre, ce qu'on appelle des "étoiles filantes". Et bonne nouvelle, le cru 2015 s'annonce particulièrement prometteur puisque la Lune ne gênera pas par sa luminosité. Petit hic cependant, si l'épisode des Perséides dure quelques jours, son maximum n'aura pas lieu ce week-end mais dans la nuit du 12 au 13 août. Pas grave selon Alain Cirou, pour qui il y a "d'autres poussières cométaires un peu partout et qui ne sont pas forcément issues des Perséides".

Les anneaux de Saturne. Durant les Nuits des étoiles, on observe les étoiles mais aussi… les planètes. Pour rappel, elles aussi brillent en nous renvoyant la lumière du Soleil. C'est ainsi que la fameuse "étoile du Berger" n'est autre que Vénus dont l'atmosphère dense renvoie 90% de la lumière reçue.

Saturne planète 1280x640

Saturne est la deuxième plus grosse planète du système solaire, derrière Jupiter. (HO / NASA / AFP)


Cette année, c'est Saturne qui se laissera le mieux voir au-dessus de l'horizon sud-ouest jusqu'à une heure du matin, indique Alain Cirou : "C'est la destination parfaite avec une lunette ou un télescope car on peut voir ses anneaux, une belle motivation pour ces Nuits des étoiles".

De vendredi à dimanche, vous pourrez aussi admirer Jupiter. Cette géante gazeuse ne sera cependant visible qu'une heure, de 21 heures à  22 heures. "Pour la voir, il faudra cependant un horizon nord-ouest très dégagé et il faut savoir où la trouver car ce sera juste un point dans les lueurs du crépuscule", conclut Alain Cirou.


Pour vous donner l'eau à la bouche, regardez cet épisode d'"À la vitesse de la lumière" où Alain Cirou vous fait découvrir la structure de la pépinière d'étoiles qu'est la Voie Lactée : 


VIDEO - La Voie lactée, ce grand village d’étoilespar Europe1fr