Nestlé va s'inspirer du régime des pilotes de Solar Impulse pour nourrir les personnes âgées

  • A
  • A
Nestlé va s'inspirer du régime des pilotes de Solar Impulse pour nourrir les personnes âgées
Bertrand Piccard à bord de l'avion Solar Impulse 2.@ BERTRAND PICCARD / AFP SOLAR IMPULSE 2 / AFP
Partagez sur :

Les pilotes de Solar Impulse ont couru les mêmes risques que les personnes âgées : perte d'appétit et de masse musculaire. De quoi orienter les recherches du groupe suisse.

Le projet Solar Impulse 2 a touché mardi à sa fin mais le géant suisse de l'alimentation Nestlé entend désormais capitaliser sur son expérience avec les pilotes pour l'appliquer à la nutrition pour les personnes âgées.

Un régime alimentaire spécial. Comme de nombreux grands groupes suisses, Nestlé faisait partie des partenaires de Solar Impulse 2, un tour du monde à bord d'un avion capable de voler jour et nuit avec l'énergie solaire comme seul carburant, auquel il s'était associé en fournissant la nourriture aux pilotes. L'occasion pour Nestlé de mobiliser ses équipes de recherche pour mettre au point un régime alimentaire élaboré spécialement pour leur apporter les éléments nutritifs nécessaires tout au long du voyage.

Perte d'appétit et de masse musculaire... Au menu figuraient notamment risotto de champignons, poulet ou encore gratin de pommes de terres, emballés dans des poches conçues pour répondre aux contraintes de stockage et d'altitude à bord de l'appareil. Voler longtemps à une telle altitude tend à réduire l'appétit au moment même où le corps du pilote a besoin de plus d'énergie pour fonctionner normalement, a expliqué Nestlé dans un communiqué. Le corps peut même perdre de la masse musculaire.

... comme chez les personnes âgées. Ce qui présente des similitudes avec les personnes âgées. Ces dernières ont en effet tendance à perdre l'appétit au fur et à mesure que leur goût et leur odorat évoluent, mais aussi à perdre du poids, en particulier au niveau de la masse musculaire maigre. Et, si leurs besoins caloriques diminuent avec l'âge, elles ont besoin d'autant de nutriments, a fait valoir le groupe basé à Vevey, sur les rives du lac Léman. Ces contraintes signifient que les personnes âgées ont besoin d'aliments "plus denses en nutriments", qui contiennent beaucoup de vitamines et minéraux mais avec un moindre apport calorique.