Meurtres entre chimpanzés, la faute à l'être humain ?

  • A
  • A
Meurtres entre chimpanzés, la faute à l'être humain ?
@ reuters
Partagez sur :

MONDE SAUVAGE - Les chimpanzés peuvent être des meurtriers et l'influence de l'homme n'y serait pour rien.

Rares sont les animaux qui tuent leurs congénères et encore plus chez les primates. Or, on sait depuis les premières recherches de la primatologue Jane Goodall que les chimpanzés nous ressemblent,pour le pire et le meilleur. Ils fabriquent donc des outils, transmettent un savoir à leur progéniture et entre-tuent aussi. Une étude publiée mercredi dans Nature et rapportée par un blog du Monde analyse l'influence de l'homme sur le caractère meurtrier des chimpanzés. 

>> LIRE AUSSI - Bonne nouvelle, on en sait plus sur l'ADN des chats

Déconstruire des présupposés. L'équipe internationale de chercheurs s'est penchée sur les deux scénarii avancés jusque-là pour expliquer les meurtres entre chimpanzés. Le premier met en cause les hommes.Ce serait parce qu'ils agressent les singes que ces derniers deviendraient plus violents entre eux. La deuxième hypothèse souligne que la distribution de nourriture aux chimpanzés par les hommes entraîne la sédentarisation des primates et par conséquent, le taux d'agression. Pour les chercheurs, aucun de ces scénarii ne tient la route.

58 meurtres recensés dans 20 communautés. L'équipe a passé au crible les données et les observations accumulées depuis des décennies sur une vingtaine de communautés de chimpanzés. Ils ont comptabilisé 58 meurtres sûrs, auxquels il faut rajouter 41 autres supposés à partir des blessures relevées sur les corps. Enfin, ils ont relevé 53 disparitions suspectes. 

>> LIRE AUSSI - Pourquoi le paresseux n'a-t-il pas l'estomac en vrac ? 

Aucune influence de l'homme. L'analyse des données n'a démontré aucun lien entre ces meurtres et la présence de l'être humain. La communauté la plus meurtrière de l'étude vit même dans une zone d'où l'homme est quasiment absent.

Le chimpanzé tue pour les mêmes raisons que l'être humain. Les chercheurs concluent que le meurtre chez les chimpanzés est le fruit d'une évolution naturelle. Tuer pour ces primates serait le moyen d'agrandir un territoire ou d'accéder à plus de ressources. Le meurtre serait donc plus pratiqué dans des zones où la densité de chimpanzés est importante et où la lutte pour la survie plus intense. Également, si un groupe tombe sur un individu isolé, des blessures graves peuvent lui être infligées entraînant parfois la mort. Le chimpanzé tue à l'image de l'homme. Il est donc bien notre très proche cousin, indéniablement. 

En vidéo, des chimpanzés tuent un de leurs congénères et le mangent : 



>> VIDÉO - Une araignée acrobate découverte dans le désert