Sur Mars, Curiosity a détecté de l'azote, source de vie

  • A
  • A
Sur Mars, Curiosity a détecté de l'azote, source de vie
@ -- / NASA/JPL-Caltech/MSSS / AFP
Partagez sur :

SCIENCE - Il s'agit d'une preuve supplémentaire que la vie sur Mars a pu peut-être se développer il y a plusieurs milliards d'années. 

En février, les scientifiques s'étaient donnés des frayeurs après un court-circuit qui a interrompu le travail de Curiosity. Mais en ce mois de mars, l'heure est plutôt à la réjouissance. Pour la toute première fois, le robot qui officie depuis 2012a détecté de l'azote sous forme solide sur la planète rouge. Jusque là, il n'avait été détecté que sous forme gazeuse. Déniché dans des nitrates, cet atome est un élément essentiel à l'apparition de la vie. Mais les scientifiques modèrent leur enthousiasme : rien ne prouve que l'azote découvert provienne d'un organisme vivant. 

Azote + oxygène = nitrate = vie ? C'est au pied du mont Sharp, une montagne de 5.500 mètres d'altitude, que Curiosity a déniché de l'azote dans la poussière rouge de Mars. Plus précisément, il l'a détecté à l'intérieur de nitrates. De quoi faire naître des spéculations car l'azote est un élément clef au développement de la vie. Il est en effet un constituant important des molécules de l'ADN. Sous forme gazeuse, il est également très présent dans l'atmosphère de la planète Terre.

Mais l'azote ne peut donner la vie que dans deux conditions : quand il est seul ou quand il est associé à de l'oxygène. Ce qui est le cas sur Mars puisque le nitrate est le fruit d'un mariage entre azote et oxygène. 

Amené par un astéroïde ? Cette découverte ne signifie cependant pas que l'azote déniché par Curiosity provient directement d'un organisme qui aurait été en vie dans le passé. Ou même dans le présent. La surface de Mars est aujourd'hui totalement inhospitalière à toute forme de vie.

Un des clichés de Curiosity pris sur Mars : 

Mars Curiosity 1280x640

© HO / NASA/JPL-CALTECH/MSS / AFP

De plus, la Nasa avance que l'azote martien découvert est le résultat de processus non biologique. Par exemple, il aurait pu être amené sur Mars dans un lointain passé par  l'impact d'un astéroïde ou de la foudre.

De l'eau liquide et du méthane. Curiosity a été envoyé sur la planète Mars avec pour objectif de détecter si, dans le passé, les conditions ont pu y être réunies pour que la vie se développe. Et depuis 2012, il remplit avec succès sa mission. En plus de fournir des clichés uniques de la surface de la planète rouge, ses investigations ont en effet permis d'avancer que de l'eau liquide a abondé sur Mars il y a des milliards d'années. 

Il a aussi détecté en 2014 des émanations de méthane, sans pouvoir malheureusement trouver leur origine. Or, sur la Terre, le méthane est produit dans 95% des cas par des micro-organismes. 

Regardez Alain Cirou faire le point sur l'exploration de Mars par Curiosity : 



VIDEO - Exploration de Mars : où en est...par Europe1fr



>> LIRE AUSSI - Le prochain Curiosity fabriquera de l'oxygène 

>> LIRE AUSSI - Curiosity au fond d'un lac d'eau douce 

>> VIDÉO - Les images au plus près de la comète "Tchouri"