Mais pourquoi l'homme de Néandertal a-t-il cette tête ?

  • A
  • A
Mais pourquoi l'homme de Néandertal a-t-il cette tête ?
@ PIERRE ANDRIEU / AFP
Partagez sur :

Pourquoi l'homme de Néandertal est-il affublé de sourcils redoutables, d'une mâchoire protubérante alors que l'homme moderne a un visage fin ?

L'homme de Néandertal a une drôle de tête, on en conviendra. Mais pourquoi ? Une étude publiée lundi dans Nature Communications explique d'où viennent ces différences morphologiques intrigantes. 

Un peu d'histoire.L'homme de Néandertal est apparu il y a 400.000 ans en Eurasie avant de s'éteindre il y a environ 35.000 ans. De son côté, l'Homme moderne (Homo Sapiens), d'origine africaine, a commencé à se répandre sur le continent européen il y a 45.000 ans. Ces deux cousins du genre Homo (genre auquel appartient l'homme moderne) ont coexisté pendant quelques milliers d'années. Certaines différences physiques entre les deux espèces intriguent les chercheurs.

Pourquoi de telles protubérances ? En premier lieu, les protubérances osseuses du visage des Néandertaliens comme celle qu'il a, par exemple, au dessus des yeux, lui donnant un visage très caractéristique.

Pour éclaircir ce mystère, une équipe de chercheurs regroupant le Musée d'histoire naturelle de Londres, l'Université de New York et l'université d'York a étudié les ossements de la mâchoire supérieure d'un enfant néandertalien découvert sous le rocher de Gibraltar en 1926. Des restes précieux tant les ossements de jeunes Néandertaliens sont rares.

Un développement inverse. Selon l'étude, après la naissance il y a une superposition de dépôts d'os dans le visage chez les deux espèces. Mais alors que, chez les Néandertaliens, ces amas d'os continuent de grossir pendant l'adolescence, chez l'homme moderne, il se produit l'effet inverse : les dépôts osseux se résorbent quand l'enfant grandit, lui donnant un visage plus plat.

"L'enfant de Gibraltar était approximativement âgé de 5 ans à sa mort et cette différence de croissance faciale avec l'homme moderne était déjà visible", souligne dans un communiqué Chris Stringer du Muséum d'histoire naturelle de Londres et coauteur de l'étude.

Encore des questions. De plus, selon l'étude, certains des Australopithèques et des tout premiers Homo possèdent les mêmes caractéristiques faciales que l'homme de Néandertal et leurs ancêtres. Le mode de croissance du visage de l'homme moderne est donc un caractère distinctif. Reste à établir quand et où cette différence est apparue.

"Notre étude montre que ces différences sont dues à des processus de développement différents", explique Rodrigo S. Lacruz de l'Université de New York et coauteur de l'étude. "Dans un sens, les Néandertaliens ne sont pas le résultat d'une bizarrerie de développement, c'est plutôt nous", ajoute-t-il.