Les tatouages, un remède contre le rhume ?

  • A
  • A
Les tatouages, un remède contre le rhume ?
Les chercheurs ont montré que posséder plusieurs tatouages serait moins dangereux pour la santé que de n'en posséder qu'un seul.@ AFP/RONALDO SCHMIDT
Partagez sur :

Une étude menée par trois chercheurs de l'Université d'Alabama montre que posséder plusieurs tatouages pourrait aider à lutter contre les infections communes.

Si le tatouage comporte de nombreux risques pour la santé, en posséder plusieurs pourrait, au contraire, renforcer nos défenses immunitaires, selon une étude menée par trois scientifiques de l'Université d'Alabama.

Plus facile de tomber malade avec un tatouage unique. "Un tatouage unique peut, au moins temporairement, abaisser votre résistance", explique Christopher Lynn, professeur associé d'anthropologie à l'Université d'Alabama. Il est alors plus facile de tomber malade. "Vous pouvez attraper un rhume parce que vos défenses sont abaissées à cause du stress de se faire un tatouage", continue le professeur.

"La réponse du corps à tatouer est alors semblable à celle connue lors d'un exercice physique lorsque vous êtes hors de forme", explique-t-il. "Dans un premier temps, les muscles deviennent douloureux, mais si vous continuez, la douleur s'estompe pendant les séances d'entraînement suivantes."

Plus on est tatoué, plus on est protégé. Les scientifiques expliquent donc que le tatouage répété pourrait montrer des avantages similaires. Des échantillons de salive provenant des clients de deux salons de tatouage ont ainsi été analysés avant et après leur expérience de tatouage. En regardant les niveaux d'immunoglobuline A, un anticorps qui tapisse les muqueuses de notre appareil gastro-intestinal et respiratoire, et de cortisol, une hormone de stress connue pour supprimer les défenses immunitaires, les chercheurs ont observé que "les personnes ayant davantage d'expériences de tatouage voient leur immunoglobuline A diminuer plus faiblement entre avant et après le tatouage".