Les principales menaces pour l'homme proviennent de la science, estime Stephen Hawking

  • A
  • A
Les principales menaces pour l'homme proviennent de la science, estime Stephen Hawking
@ ADRIAN DENNIS / AFP
Partagez sur :

Pour le physicien britannique, les 100 prochaines années vont être très dangereuses pour l'humanité à cause des progrès de la science et de la technologie. 

Stephen Hawking est un des plus grands scientifiques vivant actuellement. Ce qui ne l'empêche pas de prêcher contre sa paroisse. Le physicien et cosmologue britannique a estimé lundi que le XXIe siècle allait être un des siècles les plus dangereux pour l'humanité, rapporte la BBC. En cause selon lui, la science et la technologie qui représentent des menaces pour son existence.

Coloniser l'Univers ? Stephan Hawking a estimé que, durant les 100 prochaines années, les risques de désastre qu'encourt la planète Terre vont atteindre un maximum. Or, il faudra bien plus d'un siècle pour établir des colonies humaines ailleurs dans l'Univers, rappelle-t-il. "Nous n'allons pas établir des colonies autonomes dans l'espace pour au moins les 100 prochaines années, donc, nous devons être vraiment sur nos gardes durant cette période".

"Contrôler" les progrès de la science. Alors qu'il intervenait sur la BBC pour y parler des trous noirs, le scientifique de 74 ans, connu pour ses ouvrages de vulgarisation, a pointé du doigt les progrès de la science et de la technologie, comme les bombes nucléaires et les virus génétiquement modifiés. Il reconnait cependant que le progrès est inéducable : "nous n'allons pas arrêter de faire des progrès, ni reculer, donc nous devons en reconnaître les dangers et les contrôler". 

Diminué par la maladie. Le physicien originaire d'Oxford est connu du grand public pour son best-seller Une brève histoire du temps paru en 1988. Aujourd'hui célébré comme étant le plus grand spécialiste des trous noirs, il est aussi connu pour avoir mener sa brillante carrière malgré une sclérose latérale amyotrophique qui le diminue depuis qu'il a 21 ans. Cette maladie entraîne une paralysie et la mort normalement en quelques années. Depuis les années 1970, il est incapable de se lever ou de se nourrir seul et depuis la fin des années 1980, incapable de parler, il s'exprime par ordinateur.