Les polluants environnementaux responsables de troubles neurologiques chez l'enfant

  • A
  • A
Les polluants environnementaux responsables de troubles neurologiques chez l'enfant
@ JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
Partagez sur :

Une cinquantaine de chercheurs américains ont démontré que certains polluants augmentaient le risque de trouble neuro-comportemental chez l'enfant. 

Pesticides, retardateurs de flammes, pollution atmosphérique, plomb, mercure... Autant de polluants environnementaux qui augmenteraient le risque de troubles neuro-comportementaux chez l'enfant, selon une étude américaine citée par le journal Le Monde. Les chercheurs à l'origine de ce travail réclament "une révisions profonde de la régulation des substances chimiques", rapporte le quotidien. 

Augmentation des cas d'autisme. "Aux Etats-Unis, les enfants ont aujourd’hui un risque inacceptablement élevé de développer des troubles neurodéveloppementaux comme l’autisme, le déficit d’attention et l’hyperactivité, des déficiences intellectuelles et d’autres troubles de l’apprentissage ou du comportement", estiment les auteurs de l'étude. Un enfant américain sur soixante-huit est touché par un trouble autistique, contre un enfant sur 3.000 dans les années 1970. Les chercheurs soulignent que certaines substances peuvent "interférer avec le cerveau en développement à des niveaux d'exposition extrêmement bas", en particulier pendant la grossesse ou la petite enfance.