Le télescope spatial Hubble réussit à voir la galaxie la plus lointaine jamais observée

  • A
  • A
Le télescope spatial Hubble réussit à voir la galaxie la plus lointaine jamais observée
Le télescope spatial Hubble en orbite. @ ESA/Hubble (M. Kornmesser)
Partagez sur :

ESPACE - Cette petite galaxie se trouve à 13,4 milliards d'années-lumière de la planète Terre. Elle est à la limite de ce que le télescope Hubble est capable de voir.

En 2015, il avait fêté ses 25 ans. Cette année, Hubble a prouvé qu'il était encore capable, malgré son grand âge, de surprendre les scientifiques. Le télescope spatial a en effet réussi à capter des images de GN-z11, la plus lointaine galaxie jamais observée dans notre univers. 

Plus petite que la Voie Lactée. Vingt-cinq fois plus petite que la Voie Lactée, pesant cent fois moins lourd, GN-z11 se trouve à 13,4 milliards d'années-lumière de la Terre. Elle se serait formé 400 millions d'années après le Big Bang. Selon l'astronome américain Gabriel Brammer, cette galaxie est donc "à la limite des distances perceptibles par Hubble". Et si Hubble est enfin parvenu à la détecter, c'est grâce à la vitesse "soutenue" à laquelle elle forme des étoiles, qui lui a permis d'être très lumineuse.

Hubble bientôt à la retraite. Pour la science, l'observation de GN-z11 est capitale. Parce qu'elle est très vieille, la galaxie pourrait donner des informations sur le développement précoce de l'univers. Mais cela laisse également beaucoup d'espoir pour la suite des études spatiales. En effet, si Hubble a été capable de voir si loin, les astronomes misent d'autant plus sur ses successeurs, les télescopes Webb et WFirst, qui seront lancées respectivement en 2018 et 2024. "Webb saura certainement trouver beaucoup de ces jeunes galaxies qui remontent au moment où les premières galaxies se formaient", a indiqué le professeur Garth Illingworth, de l'université de Californie à Santa-Cruz.