Le froid, nouvel allié pour garder la ligne

  • A
  • A
Le froid, nouvel allié pour garder la ligne
@ FREDERICK FLORIN / AFP
Partagez sur :

Souvent désagréable, le froid possède pourtant de nombreux atouts pour garder la ligne.

Marre des régimes ? Et bien le froid pourrait devenir votre meilleur allié pour affiner votre silhouette. Une étude, parmi d'autres, indique que les individus exposés à des températures plus fraîches ont un poids plus stable et inférieur à ceux exposés à des températures élevées. Un constat qui n'étonne pas le docteur Jean-Michel Cohen, dans le Grand Direct de la Santé. "Pour lutter contre le froid, on est obligé de produire de la chaleur. Cette production de chaleur nous fait dépenser de l'énergie. Et cette dépense d'énergie peut nous amène à maigrir", explique simplement le médecin, qui invite à les Français à diminuer leur thermostat. Jean-Michel Cohen préconise de chauffer son logement à une température de 18°C ou 19°C plutôt que 22°C ou 23°C.

Alternative à la liposuccion. Au-delà des études, il existe de nouvelles techniques pour mincir en usant du froid. La cryolipolyse, par exemple. "C'est une alternative à la liposuccion. Il n'y a pas de piqûre, pas de chirurgie ni de médicaments. C'est uniquement pour traiter des bourrelets localisés", indique Clémentine Dega, la directrice d'un centre de cryolipolyse à Paris. "On applique une ventouse sur le bourrelet, qui va être aspiré et maintenu au froid pendant une heure à une température de -10°C", détaille la gérante. La zone se retrouve anesthésiée et l'intervention est quasi-indolore. "La peau ne craint pas le froid mais les cellules graisseuses ne l'apprécient pas du tout et vont être détruites durant ce traitement", explique Clémentine Dega.

Des efforts sur le long terme. Les tissus graisseux détruits s'éliminent dans les semaines suivantes par voie naturelle. En moyenne, 30% des cellules disgracieuses sont éliminées par séance. Les zones pouvant être traitées sont notamment le ventre, les poignées d'amour, les cuisses ainsi que les bras.

"Les résultats sont efficients", remarque Jean-Michel Cohen. Mais cette pratique doit s'accompagner d'un changement d'hygiène de vie pour un résultat durable, prévient le médecin. Si votre alimentation reste inchangée, les cellules graisseuses gonflent et les bourrelets réapparaissent.