L'australopithèque Lucy est "probablement" morte en tombant d'un arbre

  • A
  • A
L'australopithèque Lucy est "probablement" morte en tombant d'un arbre
@ Marsha MILLER / NATURE PUBLISHING GROUP / AFP
Partagez sur :

La plus célèbre de nos ancêtres serait morte en tombant d'un arbre, relate lundi la revue scientifique Nature.

C'est une de nos ancêtres les plus âgés, et sans doute la plus célèbre. Lucy, cet australopithèque découverte en Ethiopie en 1974, et vieille de 3.2 millions d'années, serait morte "probablement en tombant d'un arbre", selon un article paru dans la revue scientifique Nature lundi.

Une découverte qui relance le débat. Cette découverte, réalisée grâce à une étude plus poussée du squelette, pourrait donc régler un débat scientifique vieux de 40 ans. Depuis la découverte de Lucy, les chercheurs ne parviennent pas à s'accorder sur le lieu de vie des australopithèques, rapporte Le Huffington Post. Nos ancêtres vivaient-ils dans des arbres ou au sol ?

Analyse poussée. Grâce à une analyse tomographique, une technique qui permet de reconstituer la partie manquante d'un objet, les scientifiques sont parvenus à esquisser un modèle de l'humerus de Lucy, qui se serait donc fracturé après une chute depuis un arbre. Au vu des séquelles, la chute se serait produite depuis une branche haute de 12 mètres, une hauteur suffisante pour que l'accident soit mortel.