Dragon : la récupération de la capsule a échoué

  • A
  • A
Dragon : la récupération de la capsule a échoué
@ AFP PHOTO HANDOUT-NASA/SPACEX
Partagez sur :

SPACE X - La société américaine voulait récupérer le 1er étage de sa capsule sur une barge, située dans l'océan Atlantique. 

L'INFO. La récupération du 1er étage du lanceur, qui a envoyé samedi la capsule Dragon vers la Station spatiale internationale (ISS), a échoué. Il n'a pas réussi à atterrir, comme prévu, sur une barge dans l'Océan atlantique, a annoncé le PDG de SpaceX, Elon Musk. La société américaine SpaceX avait lancé tôt samedi sa capsule Dragon, afin de ravitailler l'ISS.

>> LIRE AUSSI - Après Rosetta, préparez-vous à décoller vers Jupiter 

De l'optimisme malgré tout. "La fusée n'a pas réussi à atterrir sur la barge, elle est tombée dans l'eau", a déclaré Elon Musk en commentant cet échec de ce qui aurait été une première dans l'histoire de l'aérospatiale. "On  ne l'a pas raté de beaucoup cette fois. Ça augure bien de l'avenir", a-t-il ajouté.

Le déroulé de l'opération… La fusée Falcon 9 s'était arrachée de son pas de tir de la base aérienne de Cap Canaveral, en Floride, comme prévu à 4h47 locales (09h47 GMT) en pleine nuit. Le premier étage du lanceur s'est séparé du second étage auquel est attaché Dragon quelque minutes après le décollage. Ses moteurs se sont ensuite rallumés en rétropropulsion à plusieurs reprises en redescendant dans l'atmosphère pour freiner sa descente d'une centaine de kilomètres guidée par les ailerons de la fusée. 

Dragon devait, pour sa part, se séparer du deuxième étage un peu plus de neuf minutes après le décollage. L'objectif ? Se placer en orbite avant de déployer ses antennes solaires et d'entamer sa course poursuite de l'ISS. Elle doit rejoindre la station lundi vers 11h00 GMT pour s'y amarrer et y livrer 2,2 tonnes de fret.

>> LIRE AUSSI - La Nasa rêve d'envoyer des hommes sur Vénus 

…à hauts risques Si tout s'était bien passé, le 1er étage devait revenir se poser avec une précision de dix mètres sur une plateforme de 91 m de long sur 170 m de large. Cette dernière flottait dans l'Atlantique à 322 km au nord-est de Cap Canaveral en Floride, a expliqué SpaceX sur son site internet. Son fondateur et PDG, le milliardaire Ellon Musk avait souligné lundi la grande difficulté de cette manœuvre. 

Des économies à la clef. Une réussite aurait ouvert la voie à un bouleversement du secteur du lancement. En effet, récupérer le 1er étage d'un lanceur permettrait de l'utiliser plusieurs fois et de réduire ainsi les coûts de lancement, selon la firme de Californie qui est en concurrence notamment avec Arianespace. 

>> LIRE AUSSI - Ariane 6 : la nouvelle fusée s'envolera en 2020