Lancement de la capsule Cygnus vers la Station spatiale internationale

  • A
  • A
Lancement de la capsule Cygnus vers la Station spatiale internationale
La capsule Cygnus a décollé de Floride mardi soir.@ NASA / AFP
Partagez sur :

Cette capsule, qui a décollé mardi soir de Floride, livrera samedi 3,6 tonnes de fret à l'ISS.

La capsule Cygnus, de la société Orbital ATK, a été lancée avec succès tard mardi de Floride pour une nouvelle mission de ravitaillement de la Station Spatiale Internationale (ISS), a confirmé la Nasa.

Une capsule non habitée. La fusée Atlas V à deux étages de United Launch Alliance, qui transportait la capsule non habitée, s'est arrachée de son pas de tir de la base de l'US Air Force de Cap Canaveral dans une nuit noire comme prévu à 23h05 (4h05 en France) à l'ouverture d'une fenêtre de tir de 30 minutes, selon les images en direct de la télévision de la Nasa.





Amarrée à l'ISS samedi. La mise sur orbite de Cygnus est intervenue 21 minutes plus tard, a confirmé le centre de contrôle. Le vaisseau devait ensuite déployer ses deux antennes solaires avant d'entamer sa course poursuite pour rejoindre l'ISS samedi. Cygnus sera alors amarrée vers 11h40 à l'avant-poste orbital à l'aide du bras télémanipulateur de la Station piloté par deux des six membres de l'équipage de l'ISS. Il s'agit de la cinquième mission d'approvisionnement de l'ISS par Cygnus pour le compte de la Nasa et la deuxième depuis celle de décembre dernier qui avait marqué la reprise des vols du vaisseau d'Orbital ATK depuis l'explosion de son lanceur Antares peu après le décollage en 2014.

3,6 tonnes de fret. Pour son deuxième vol, cette version améliorée de Cygnus, dotée d'une capacité accrue de 25%, acheminera 3,6 tonnes de fret à l'ISS, dont de la nourriture, de l'eau, des vêtements pour l'équipage de six astronautes ainsi que des équipements et des matériaux destinés à des dizaines d'expériences scientifiques. Après la fin de cette mission en mai et une fois qu'elle sera désamarrée de la Station, Cygnus sera l'objet d'une expérience inédite pour étudier les effets d'un incendie grandeur nature en apesanteur.