La Terre devrait être habitable encore 1,75 milliard d'années

  • A
  • A
La Terre devrait être habitable encore 1,75 milliard d'années
Sous l'effet du Soleil, la Terre deviendra, à terme, invivable non seulement pour l'humain, mais pour tous les autres êtres vivants. (Image d'illustration)@ REUTERS
Partagez sur :

COMPTE A REBOURS - Selon les chercheurs de l'université de Norwich, c'est le temps qu'il nous reste avant de devoir déménager.

Nous sommes des bactéries dans une casserole d'eau qui chauffe... Et il nous reste un peu moins de 2 milliards d'années avant qu'elle ne devienne bouillante et que nous disparaissions. C'est en tout cas l'image qui permet de comprendre notre situation actuelle sur Terre et le futur que nous promet une équipe de chercheurs de l'université de Norwich (Grande-Bretagne), menée par Andrew Rushby. En effet, la température du Soleil augmente à mesure que l'étoile au cœur de notre système s'approche de la mort. Plus le Soleil vieillit, plus la chaleur augmente sur les planètes qui gravitent autour de lui, Terre comprise. Dans notre cas, ce réchauffement est problématique puisqu'il provoquera, à terme, l'évaporation de l'eau sous sa forme liquide.

Estimation approximative. Les scientifiques ont d'abord élaboré une définition de la planète "habitable", selon sa distance par rapport au Soleil et à la chaleur que celui-ci dégage. Puis ils ont compilé les données de dizaines d'autres planètes pour estimer le temps restant avant que la vie ne soit plus possible sur Terre. Andrew Rushby explique que "la Terre cessera d'être habitable d'ici entre 1,75 et 3,25 milliards d'années. Passée cette période critique, la Terre sera dans la "zone chaude" du Soleil, avec des températures tellement élevées que les mers s'évaporeront. Ce qui amènera une extinction définitive de toute forme de vie sur la planète. Les humains, eux seront donc concernés bien plus tôt."

Mars, et ça repart ? Seul salut envisageable pour les auteurs de cette étude, la planète Mars, "probablement le meilleur pari à faire. Une planète très proche et qui restera dans la zone habitable par rapport au Soleil jusqu'à la mort de celui-ci, soit six milliards d'années encore" signale l'introduction de la recherche. Un court répit finalement, à l'échelle des dynamiques de l'univers.

sur le même sujet, sujet,

SCIENCE MAIS PAS FICTION - Une mission pour coloniser Mars?

EXPLORATION - De l'eau douce sur Mars?