La publicité sur Internet influe sur notre cerveau

  • A
  • A
La publicité sur Internet influe sur notre cerveau
les publicités intempestives qui sur Internet s'impriment inconsciemment dans notre cerveau.
Partagez sur :

SCIENCES - Selon une étude, la publicité numérique produit des effets sur notre cerveau jusqu’à trois mois après l’avoir vue. 

Une vision périphérique polluée. Au cinéma, quand vous regardez un film, l’obscurité empêche votre regard d’être sollicité par d’autres stimuli. Mais sur Internet, pendant que votre œil parcourt un article, fixe une photo ou se concentre sur une vidéo, votre vision périphérique se nourrit des encarts publicitaires qui foisonnent sur la plupart des sites de la Toile. Que vous le vouliez ou non, images, logos et slogans s’impriment inconsciemment sur notre rétine. Et ce pour un moment, comme l’affirment Didier Courbet et son équipe de psychologues de Marseille, cités dans un article de pourlascience.fr. 

Les pop-ups, des publicités aussi invisibles qu’efficaces. Les chercheurs se sont particulièrement intéressés aux pop-ups, ces fenêtres qui s’ouvrent intempestivement lors de notre navigation Internet. En étudiant les réactions de 400 personnes lorsque s’ouvraient ces fenêtres publicitaires, les psychologues se sont rendus compte que les "cobayes" n’avaient rien vu. En tout cas, c’est ce qu’ils prétendent. Car leur cerveau, lui, avait imprimé bien malgré lui ces informations reçues. 

Les marques sont marquantes. Les scientifiques ont ensuite demandé aux personnes qui avaient été exposées à ces fenêtres pop-ups de choisir rapidement parmi plusieurs produits ceux qu’ils avaient vu passer lors de la première séance. Ils avaient beau n’avoir rien vu la première fois, la plupart ne se sont pas trompés au moment de choisir les produits. Leur temps de réaction était même raccourci, signe selon les observateurs que leurs cerveaux avaient gardé une empreinte des marques et de leurs représentations.