La dune du Pilat a grandi de 30 cm en cinq ans

  • A
  • A
La dune du Pilat a grandi de 30 cm en cinq ans
La dune du Pilat recule aussi en direction des terres, sauf son centre qui, lui, avance vers la mer. Image d'illustration.@ NICOLAS TUCAT / AFP
Partagez sur :

La plus grande dune de sable d'Europe a aussi reculé en direction de la forêt, jusqu'à 10 mètres à certains points. 

Elle est déjà la dune de sable la plus haute d'Europe. Mais pour être sûr de conserver cette première place, elle grandit encore. La dune du Pilat en Gironde a en effet gagné, depuis 2011, 30 centimètres supplémentaires, a rapporté mardi Sud-Ouest.

109,2 mètres. Ses observateurs savaient qu'elle bougeait, se transformait mais surprise, elle grandit aussi. Selon l’Observatoire de la côte aquitaine, son sommet a pris 30 centimètres entre 2011 et 2016. "Au plus haut de sa crête, la dune culmine, en 2016, à 109,2 mètres contre 108,9 mètres en 2011, et elle s’est déplacée de 2 à 10 mètres du nord au sud", a ainsi indiqué l'organisme qui mesure chaque année, et sous toutes les coutures, la célèbre dune.

Un GPS différentiel. Pour atteindre une telle précision, l'organisme utilise un "GPS différentiel". "Contrairement au GPS normal, qui localise à un mètre près, ce GPS est beaucoup plus précis, de l’ordre du centimètre dans les trois dimensions de l’espace, y compris, donc, l’altitude. Et nous avons besoin de ce degré de précision pour n’avoir aucun doute", a expliqué au quotidien régional Cyril Mallet, ingénieur géologue à l’Observatoire. 

"Des mesures éphémères". Mais l'Observatoire ne s'emballe pas pour autant car ces mesures, selon lui, sont toutes relatives. "N’oublions pas que ces mesures sont éphémères", précise ainsi Cyril Mallet. "30 cm de hauteur de sable en plus, qu’est-ce que ça signifie ? Ces mesures peuvent être périmées la semaine suivante. La dune bouge tout le temps au gré du vent et de la météo. Il y a 150 ans, elle était beaucoup moins haute. Comment sera-t-elle dans 150 ans ? Mystère. En fait, nous cherchons à connaître les grandes tendances". Et aussi de percer un mystère : la dune recule globalement mais en son centre, elle avance en direction de la mer. "Nous ne savons pas tout de la dune et elle a beaucoup à nous apprendre", explique humblement le scientifique.