Finalement Proxima b n'est pas une planète habitable

  • A
  • A
Finalement Proxima b n'est pas une planète habitable
Des formes de vie ne peuvent se développer sur Proxima b à cause de l'activité trop intense de son étoile Proxima du Centaure.Image d'illustration.@ AFP PHOTO / EUROPEAN SOUTHERN OBSERVATORY / M. KORNMESSER
Partagez sur :

Selon une étude parue récemment, la vie ne peut pas se développer sur Proxima b à cause de la proximité de son étoile trop turbulente.

Il y a un an, elle avait fait parler d'elle comme d'une potentielle sœur jumelle de la Terre. Aujourd'hui, les espoirs s'amenuisent de voir en Proxima b une autre planète habitable. Une étude parue dans l'Astrophysical Journal Letters et rapportée récemment par Ciel et Espace explique en effet que cette exoplanète n'est pas si hospitalière que ça. En cause ? Sa turbulente voisine, l'étoile Proxima du Centaure. 

En août 2016, l'exoplanète Proxima b, la plus proche de la Terre jamais observée, avait suscité l'intérêt des astronomes. Elle avait en effet été jugée habitable pour trois raisons : sa nature tellurique, sa masse proche de celle de notre planète et une distance d'avec son étoile Proxima du Centaure qui lui permettait d'être ni trop chaude, ni trop froide. Ce dernier critère avait amené les scientifiques à supposer que l'eau pouvait être à l'état liquide sur Proxima b. 

Mais la présence de l'étoile Proxima du Centaure est à double tranchant. Cette dernière est une naine rouge. Si elle a une luminosité inférieure à celle du Soleil, elle a pour caractéristique d'être très active et d'émettre des rayons X et des ultraviolets très énergétiques. Une équipe de chercheurs du centre Nasa Goddard a ainsi démontré que Proxima b pouvait perdre son atmosphère entre 100 millions et 2 milliards d'années à proximité d'une étoile aussi turbulente. Et sans atmosphère, impossible pour des formes de vie de se développer. Les auteurs de l'étude vont même jusqu'à remettre en cause l'habitabilité de toutes les exoplanètes évoluant à proximité de naines rouges.