Filmer un paquet de chips pour espionner vos conversations

  • A
  • A
Filmer un paquet de chips pour espionner vos conversations
Le son qui percute un paquet de chips fait légèrement vibrer son emballage@ Reuters
Partagez sur :

BIG BROTHER - Grâce à des vibrations invisibles à l'œil nu, des chercheurs ont recréé des paroles prononcées près d'un paquet de chips.

L'INVENTION. Devez-vous vous méfier de votre paquet de chips ? A l'université du Massachusetts, le réputé MIT vient de créer un algorithme qui permettrait d'espionner des conversations en filmant un simple emballage (sans enregistrer les sons, bien sûr), apprend-on sur le site de l'université lundi.

Des vibrations filmées à très haute fréquence. Le principe est plutôt simple : "Quand un son touche un objet, l'objet en question vibre", explique Abe Davis, un étudiant en ingénierie électrique qui a collaboré avec Adobe et Microsoft pour ce projet. "Le mouvement de cette vibration est un signal visuel très subtil, généralement invisible à l'œil nu", continue-t-il.

L'équipe qui a conçu cet algorithme a donc filmé des objets, dont un paquet de chips, grâce à une caméra à haute fréquence, enregistrant jusqu'à 6.000 images par seconde (contre 60 images par seconde pour la caméra d'un smartphone). Ils ont ainsi pu observer et enregistrer ces minuscules vibrations. Ne restait plus qu'à recréer le son correspondant à chaque vibration.

L'algorithme ainsi conçu est relativement précis pour pouvoir comprendre une conversation à partir des vibrations enregistrées sur un paquet de chips, ou encore reconnaître le morceau Under Pressure de Queen, simplement en filmant une paire d'écouteurs posés sur un bureau, comme le montre la vidéo (en anglais) résumant ce projet.

Tout droit sorti d'Hollywood. Alexei Efros, un professeur d'ingénierie électrique d'une autre université américaine, celle de Berkeley, s'est dit époustouflé par cette avancée. "Nous sommes des scientifiques, et parfois, nous regardons des films comme James Bond et nous nous disons 'C'est de l'exagération hollywoodienne. Il est impossible de faire ce genre de choses, c'est ridicule", s'enthousiasme-t-il. "Et tout à coup, voilà. Cela sort tout droit d'un thriller hollywoodien. On pourrait avoir la confession d'un tueur admettant son crime grâce à une vidéo d'un paquet de chips en vibration." On ne sait pour l'instant pas si Adobe ou Microsoft ont prévu de vendre cet algorithme ... à des services secrets ?