Êtes-vous prêt pour une pluie d’étoiles ?

  • A
  • A
Êtes-vous prêt pour une pluie d’étoiles ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

UNIVERS - La Terre devrait traverser cette nuit un grand nuage de poussière de comète. Le résultat pourrait être spectaculaire, selon les astronomes.

Petite révolution dans le voyage de notre planète autour du soleil. La Terre devrait croiser un nouvel essaim de poussière de comète dans la nuit de vendredi à samedi. Et contrairement à la nuit des étoiles qui revient tous les mois d’août, cette rencontre ne se reproduira pas "avant des siècles", prévient Alain Cirou, le spécialiste en astronomie d’Europe 1.

Comment profiter du spectacle. Il faudra se lever tôt ! Selon les estimations, la pluie d’étoiles pourrait être visible en France dès 2h du matin, bien que d’autres prévisions estiment le passage vers 8h30. "Pour voir le phénomène, s’il a bien lieu, il faut sortir des villes et trouver un endroit sans pollution lumineuse et où le ciel est dégagé", explique Alain Cirou. Et surtout regarder en direction de la constellation de la Girafe. Pour ceux qui ne sauraient toujours pas où tourner leur regard, Alain Cirou recommande de se focaliser sur l’étoile polaire pour profiter de Camélopardalides (du latin pour girafe).

Difficile de connaître l’ampleur du phénomène. Personne ne sait vraiment à quoi va ressembler la nuit, ni le moment exact où la Terre va traverser l’essaim. "Tout dépend de la taille des poussières. Plus elles sont grosses, plus elles sont impactées par la gravité des planètes comme Jupiter", précise Alain Cirou. Le nuage que va traverser la Terre a été laissé par l’accumulation des poussières laissées pendant plus d’un siècle par la vaporisation de la comète 209P/Linear qui passe tous les six ans à proximité du soleil.

Selon l'astronome français Jérémie Vaubaillon de l'Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides à Paris (IMCCE) "on devrait observer entre 100 et 400 étoiles filantes par heure", estime le chercheur. Avec beaucoup de chance, le seuil des 1.000 pourrait même être franchi - on parlerait alors d'une "tempête" d'étoiles filantes, rapporte Le Figaro.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

ESPACE - De la vapeur d'eau détectée autour de l'astéroïde Cérès

DEBOUT LA DEDANS - La sonde Rosetta s'est réveillée