La Terre va-t-elle bientôt perdre le nord ?

  • A
  • A
La Terre va-t-elle bientôt perdre le nord ?
@ Reuters
Partagez sur :

SCIENCES - Il pourrait s’inverser plus vite que prévu, avec des conséquences dramatiques pour notre civilisation.

On en perdrait le nord. Une étude internationale du Geophysical Journal International (GJI), rapportée par BFMTV, a démontré que l’inversion du champ magnétique de la Terre s’effectuait plus rapidement que prévu. Ce qui n’est pas sans conséquences pour l’espèce humaine. 

>> LIRE AUSSI - Notre superamas a été cartographié

Moins 5% en 10 ans. Un chiffre suffit à donner du poids à l’inquiétude des chercheurs. En juin, la mission Swarm a envoyé dans l’espace trois satellites pour mesurer le champ magnétique de notre planète. Et l’analyse rapportée a surpris les spécialistes. Il a perdu 5% de son intensité en l’espace de 10 ans. C’est une baisse dix fois plus rapide que celle prévue.

"Pas instantané" ? Dans un premier temps, le responsable de la mission Swarm avait minimisé ce résultat en avançant qu’"un tel renversement n'est pas instantané. Il prendrait plusieurs centaines d'années si ce n'est quelques millénaires". Mais dans l’étude du GJI, les chercheurs sont plus alarmistes en avançant que l’inversion du champ magnétique peut se produire en moins d'un siècle.

>> LIRE AUSSI - Ces deux nouveaux satellites à la conquête de Mars ? 

Des vents solaires destructeurs. Un tel revirement ne serait pas sans conséquences pour les êtres humains. Le champ magnétique joue en effet le rôle d’un film protecteur autour de la Terre. C’est grâce à lui par exemple que les vents solaires, conséquence des tempêtes solaires, n’atteignent pas la surface du globe. Ils sont arrêtés en cours de route et inquiètent seulement les satellites.

Les vents solaires sont chargés en électricité, provoquant seulement des aurores boréales aujourd'hui. Mais s’ils arrivaient jusqu’à nous, ils pourraient fortement perturber nos appareils électriques, les ondes électromagnétiques ou encore les liaisons avec nos satellites.

Une raison inconnue. Les scientifiques ne sont pas certains des phénomènes qui modifient le champ magnétique de la planète bleue. Il y aurait cependant un lien avec le différentiel des parties solides et liquides dont le noyau terrestre est composé.

>> LIRE AUSSI - Une méga tempête solaire va frapper la Terre ce week end