Deux nouvelles missions de la Nasa pour scruter la prime jeunesse du système solaire

  • A
  • A
Deux nouvelles missions de la Nasa pour scruter la prime jeunesse du système solaire
Des astéroïdes de Jupiter et "Psyche 16", un noyau ferreux, vont être explorés respectivement à partir de 2025 et de 2030 par des sondes de la Nasa. @ HANDOUT / NASA / AFP
Partagez sur :

L'une enverra une sonde en orbite autour de "Psyche 16", un noyau ferreux de 200 km de diamètre similaire à celui qui se trouve au coeur de la Terre.

La Nasa a sélectionné deux projets de mission vers des astéroïdes pour scruter l'une des périodes les plus reculées et mystérieuses de notre système solaire, qui remonte à moins de dix millions d'années après la naissance du soleil.



Lucy pour visiter des astéroïdes. La première mission consistera à envoyer, en 2021, une sonde pour aller étudier à partir de 2025 des astéroïdes dits "troyens", en orbite stable autour de Jupiter, considérés comme les plus anciennes reliques de la formation du système solaire. Baptisé "Lucy", le véhicule spatial tirera profit du succès de la mission New Horizonsvers Pluton et la ceinture d'astéroïdes de Kuiper avec de nouvelles versions des instruments scientifiques déjà utilisés.

Un noyau de fer identique au cœur de la Terre. Quant à la seconde mission, il s'agit de l'envoi d'une autre sonde en 2023 qui ira se mettre en orbite en 2030 autour de "16 Psyche", l'un des dix objets les plus massifs de la ceinture d'astéroïdes. Mesurant plus de 200 kilomètres de diamètre, il est considéré comme étant un noyau ferreux à nu, similaire à celui se trouvant au centre de la Terre. "'16 Psyche' est le seul objet connu de cette nature dans notre système solaire nous offrant la possibilité d'observer directement un noyau planétaire", a souligné Lindy Elkins-Tanton, de l'Université d'Etat d'Arizona. L'étude de "ces pièces supplémentaires du puzzle" aidera "à comprendre comment le soleil et sa famille de planètes se sont formés au cours du temps et sont devenus des lieux où la vie peut éclore et se maintenir", a poursuivi Jim Green.