Des planètes inconnues cachées dans notre système solaire

  • A
  • A
Des planètes inconnues cachées dans notre système solaire
@ T. Pyle / NASA JPL-CALTECH / AFP
Partagez sur :

SCIENCES - Au moins deux planètes inconnues seraient cachées aux confins de notre système solaire.

Les huit planètes de notre système solaire vont-elles bientôt avoir de nouvelles sœurs ? Oui. C'est ce qu'a déduit un groupe de chercheurs à partir de l'étude d'un amas rocheux situé au fin fond de notre système planétaire. Leur étude, parue en janvier dans la revue Monthly notices of the royal astronomical society letters et rapportée par The Independant, démontre qu'au-delà de Neptune se cacheraient plusieurs planètes de la taille de notre Terre. 

>> ÉCOUTER AUSSI - La découverte des planètes Uranus, Neptune et Pluton

Au-delà de Neptune. L'idée de départ de nos astrophysiciens n'étaient  pas de découvrir de nouvelles planètes. La matière de leur étude ? Les objets transneptuniens. Comprenez, tous les objets dont l'orbite est en majorité située au-delà de la planète Neptune. Pluton, planète naine, est par exemple un objet transneptunien.

En se penchant sur une ceinture rocheuse située au-delà de Neptune, ils ont découvert que son orbite était en quelque sorte "déréglée". 

Une orbite qui perd la tête. Normalement, l'orbite des objets tournoyant  autour du Soleil respectent un certain nombre de règles : une distance maximale de 150 unités astronomiques (l'étalon de mesure des astrophysiciens), une distribution dans l'espace aléatoire mais sur un même plan. 

Or, les éléments de la ceinture rocheuse en question sont groupés et situés pour certains à 525 unités astronomiques. Enfin, ils ne sont pas situés sur un même plan. 

>> VIDÉO - Exploration de Mars : où en est Curiosity ? 

Qu'en ont déduit les astrophysiciens ? Carlos de la Fuente Marcos, astrophysicien de l'université de Madrid et coauteur de cette étude estime que "ce nombre important d'objets dotés de paramètres orbitaux inattendu nous donne à penser que des forces invisibles altèrent l'orbite des objets transneptuniens situés très loin du soleil". "Nous considérons que l'explication la plus probable est que des planètes inconnues existent au-delà de Neptune et Pluton", conclut-il. 

Autrement dit, imaginez que le Soleil et ces planètes inconnues soient des aimants. La ceinture rocheuse serait alors plutôt attirée par ces dernières que par le premier.  

Une autre planète introuvable, grosse comme 10 Terres. Il n'existe aucune preuve concrète de l'existence de ces nouvelles planètes puisqu'aucun télescope n'a pu les détecter. En 2014 cependant, des astrophysiciens américains avaient avancé une hypothèse similaire. En étudiant l'orbite anormale d'une planète naine, ils avaient conclu à l'existence d'une planète grosse comme 10 fois la Terre aux confins de notre système solaire.

>> LIRE AUSSI - Deux exoplanètes, jumelles de la Terre, découvertes ? 

Toutes les semaines, retrouvez A la vitesse de la lumière avec Alain Cirou, notre spécialiste de l'espace :