Découvrez le JWST, un télescope spatial à plus de 9 milliards d’euros

  • A
  • A
Découvrez le JWST, un télescope spatial à plus de 9 milliards d’euros
@ NASA
Partagez sur :

La NASA et l’Agence spatiale européenne préparent le lancement du James Web Space Telescope (JWST), successeur du télescope spatial Hubble. 

Après 26 ans de bons et loyaux services, le télescope Hubble va bientôt passer la main. La NASA et l’Agence spatiale européenne (ESA) préparent en effet son successeur, dont le lancement est prévu dans deux ans. Le James Web Space Telescope (JWST) devrait être mis en service en octobre 2018, après son lancement par une fusée Ariane 5 depuis la base de Kourou, en Guyane.

Un des objectifs de ce nouveau télescope : observer les premières étoiles et galaxies formées juste après le "big bang". Présentation du JWST, dont le coût total est estimé à plus de 9 milliards d’euros, avec Alain Cirou, consultant scientifique d’Europe 1.

A quoi ressemble le JWST ?

"On ne l’a jamais vu. Un télescope normal ressemble à un miroir, et ce miroir renvoie la lumière vers un miroir secondaire. Et on grossit, puis on voit les étoiles. Le JWST est un objet qui n’a jamais existé dans l’espace et qui est très original", explique Alain Cirou.

"Il faut imaginer un télescope ‘origami’. Tous les éléments de ce télescope, en particulier le miroir qui fait 6,5 m de diamètre (Hubble, c’est 2,4 m), vont s’ouvrir les uns après les autres. Il y a 18 éléments en tout, qui vont former un nid d’abeilles en quelque sorte."

La vidéo de présentation du JWST :

Quelles différences par rapport à Hubble ?

"La capacité d’observation de ce nouveau télescope sera six fois supérieure à celle d’Hubble. Mais il y a une grosse différence : le James Webb ne va pas être mis en orbite autour de la terre comme Hubble, mais à 1,5 millions de kilomètres. Hubble a été réparé quatre fois par les astronautes, ce qui a été extraordinaire. Là, l’expérience va être beaucoup plus délicate, car à cette distance il sera impossible d’aller réparer le télescope ou changer des éléments."

Que va chercher le télescope ?

"Ce télescope va observer dans l’infrarouge, c’est  à dire dans une lumière qui permet de voir ce qui est très froid dans l’univers. Il y a donc au moins quatre objectifs :

- La recherche des premières étoiles et galaxies juste après le big bang.
- L’étude de la formation de notre galaxie et de son évolution, pour essayer d’en comprendre son mécanisme.
- La compréhension des mécanismes de formation des étoiles. Il est important aujourd’hui de voir à l’intérieur des nébuleuses, comment se forment les étoiles comme le soleil, et pourquoi il y en a des petites, des grandes, de toutes les couleurs.
- L’observation des systèmes planétaires, sans doute un des enjeux les plus importants. On est aujourd’hui convaincu qu’il existe des planètes autour de chaque étoile. Le James Webb aura la qualité d’observation pour le faire. C’est pratiquement six fois plus fin qu’Hubble."

Et notre expert de conclure : "C’est un programme colossal pour un seul télescope."