Découverte d'une exoplanète habitable : "on cherche une soeur jumelle de notre planète"

  • A
  • A
Découverte d'une exoplanète habitable : "on cherche une soeur jumelle de notre planète"
Un artiste a réalisé une vue de ce que pourrait être la planète Proxima B dans l'orbite de l'étoile naine Proxima du Centaure.@ AFP PHOTO / EUROPEAN SOUTHERN OBSERVATORY / M. KORNMESSER
Partagez sur :

Proxima B pourrait être la soeur jumelle tant attendue de la Terre. En quoi est-ce une découverte majeure ?

INTERVIEW

Un consortium international d'une trentaine de chercheurs a déclaré avoir découvert l'exoplanète la plus proche de la Terre jamais observée dans la revue Nature. Les scientifiques sont parvenus à la repérer dans l'orbite de l'étoile Proxima du Centaure grâce à des calculs complexes et des outils très performants. Alain Cirou, directeur de la rédaction du magazine Ciel et Espace et consultant scientifique répond aux principales questions posées par cette nouvelle découverte.

  • Pourquoi l'existence de Proxima B est-elle une découverte majeure pour l'astronomie ?

Il y a deux raisons. D'abord le fait que l’étoile autour de laquelle Proxima B tourne est la plus proche de la Terre. Proxima du Centaure est à 'seulement' 4,2 années-lumières de nous - soit près de 40 000 milliards de kilomètres -, il n'existe pas de soleil plus proche qu'elle. Et si on trouve une planète aussi proche qui ressemble à la nôtre, c'est qu'il peut y en avoir partout. 

La deuxième raison, c'est que jusqu'ici on n'a trouvé que des objets plus gros que la Terre, comme Jupiter, Saturne ou Uranus. Mais cette fois-ci, il s'agirait d'une planète qui ferait 1,4 ou 1,6 fois la masse de la Terre. Et c'est ce qui est important parce qu'en réalité, on cherche une soeur jumelle de notre planète.

  • Pourquoi cherche-t-on sans cesse des astres qui ressemblent à la Terre ?

Parce qu'on considère que la nature a horreur de la complication. On cherche la vie ailleurs en s'inspirant de la Terre. Si la vie est apparue sur notre planète avec de l'eau sous ses trois formes (liquide, solide et gazeuse), avec une atmosphère et une certaine température, on pense que ces critères sont obligatoires. 

Et chercher ailleurs, selon nos critères de vie, nous pousse à essayer de comprendre ce qu'il se passe sur la Terre. On n'a déjà pas fini de découvrir toutes les formes de vie sur notre propre planète ! On essaye aussi de comprendre si ce qui s'est passé sur la Terre a pu se passer ailleurs. Est-ce vraiment l'eau sous plusieurs formes qui a permis à la vie d'apparaître ?"

  • Les scientifiques considèrent aussi que Proxima B est "habitable", qu'est-ce que cela signifie concrètement ?

C'est un terme utilisé par les astronomes pour donner un critère à la planète. Pour être habitable, elle doit être tellurique, c'est-à-dire suffisamment solide pour qu'on marche dessus. Sa masse doit être assez importante pour retenir son atmosphère. Ce n'est pas le cas de Mercure par exemple qui est trop petite. Et elle doit être située à une bonne distance de son étoile pour n'être ni trop chaude, ni trop froide sinon cela empêcherait la présence d'eau solide, liquide et gazeuse. 

Pour autant si on allait l'explorer, elle serait sûrement très différente de la Terre notamment parce que le soleil de Proxima B (Proxima Centaure) est rouge et brille très peu donc la planète doit être très proche d'elle et en faire le tour en seulement une dizaine de jours.