Comment se prépare Thomas Pesquet, 10ème Français à partir dans l'espace

  • A
  • A
Partagez sur :

Le spationaute de 38 ans décollera jeudi soir à 21h20 de Baïkonour au Kazakhstan pour rejoindre la station spatiale internationale. Cela faisait huit ans qu'un Français n'avait plus voyagé dans l'espace.

REPORTAGE

Coupé du monde. Placé en quarantaine depuis quelques jours, Thomas Pesquet va rester à l'isolement jusqu'à son décollage, pour six mois à bord de la Station spatiale internationale (ISS), jeudi soir à Baïkonour au Kazakhstan. Cet ancien pilote de ligne est le dixième Français à voyager dans l'espace mais reste le premier à aller dans l'ISS depuis 2008. Originaire de Rouen, l'homme de 38 ans s'astreint à l'entraînement, confiné avec ses partenaires russes et américains dans deux étages du bien nommé "Hôtel des cosmonautes".

"Ils sont au calme". Jusqu'à son départ, Thomas Pesquet ne verra que ses médecins. Désormais, ses parents, son frère et sa compagne ne peuvent plus le voir qu'à travers une vitre. Un dispositif obligatoire pour éviter que le spationaute ne tombe malade avant de partir dans l'espace et contamine la station spatiale avec ses microbes. Il est confiné à l'hôtel avec deux autres collègues, un Russe et une Américaine. Et deux étages de cet hôtel leur sont spécialement réservés, explique Lionel Suchet membre du CNES, le centre national d'études spatiales : "L'équipage est avec un petit groupe qui les accompagne et à qui ils peuvent poser des questions sur tout ce qui peut leur passer par la tête pour qu'ils n'aient aucun stress. Entre nous, au calme".

Tabouret tournant. C'est aussi l'heure des derniers entraînements pour Thomas Pesquet avec des gestes qu'il répète en boucle en vue du décollage. Avec déjà des milliers d'heures d'entraînement à son compteur, le Français continue à faire du sport tous les jours mais aussi... des séances de tabouret tournant, pour préparer son corps à l'apesanteur de l'espace.

Alors qu'une partie de ses affaires sont "déjà là-haut", la principale activité du spationaute sera de mener 200 expériences scientifiques pour observer notamment les effets d'un long séjour dans l'espace sur le corps humain.