Comment les scientifiques imaginent la météo du futur

  • A
  • A
Comment les scientifiques imaginent la météo du futur
@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Le 15e forum International de la Météo et du climat s'ouvre ce samedi matin à Paris sur le parvis de l'Hôtel de ville, jusqu'à mardi. 

Les scientifiques seront nombreux, samedi, au forum International de la Météo et du climat, pour débattre avec les citoyens, participer à des ateliers. Parmi les thèmes abordés, il y aura notamment les progrès scientifiques... Ceux qui permettront de prévoir la météo dans les années qui viennent.

Au siège de Météo France, près de 80 chercheurs y consacrent leurs journées. Ils améliorent les prévisions météo grâce notamment aux observations, ces données que l'on recueille un peu partout sur le globe. Avec les satellites mis au point ces dernières années, les perspectives sont gigantesques. On connaîtra bientôt, minute par minute, la pression, la température, la puissance du vent dans chaque kilomètre carré de la planète.

"Attention, cet après-midi, un risque d’orage fort est sur cette commune". Ces données sont essentielles car elles entrent dans les modèles qui génèrent les prévisions. Des "supercalculateurs" dont le potentiel s'améliore en même temps que les avancées de l'informatique. "On a besoin de puissance de calculs de plus en plus importantes. Cette capacité de calculs des ordinateurs nous aide énormément, parce qu’on peut rentrer de plus en plus de paramètres fins, qui peuvent ensuite nous donner des résultats de plus en plus fins. Peut-être que, dans les décennies qui viennent, on sera capable de dire ‘attention, cet après-midi, un risque d’orage fort est sur cette commune’. Ce serait une très très grande avancée", explique Frédéric Nahan, prévisionniste à Météo France.

Les spécialistes espèrent gagner une journée de prévision toutes les décennies. De trois jours aujourd'hui, on sera capable de prévoir quatre jours de météo avec certitude dans dix ans.