Cérès : la sonde Dawn a réussi sa mise en orbite

  • A
  • A
Cérès : la sonde Dawn a réussi sa mise en orbite
@ Handout / NASA / AFP
Partagez sur :

SCIENCE - Après un voyage de sept ans et demi, Dawn s'est placé en orbite de Cérès et a pu commencer son travail d'exploration. 

C'est la première visite d'un vaisseau à une planète naine. Dawn a réussi avec succès vendredi son ancrage dans l'orbite de Cérès. Après 7 ans et demi de voyage et un arrêt provisoire auprès de l'astéroïde Vesta, cette sonde de la Nasa va entamer un travail d'exploration de cette mystérieuse planète. Objectif ? Mieux comprendre la formation du système solaire il y a 4,5 milliards d'année. Fin estimée de mission dans 16 mois. 



Bien arrivée à 12h39... Dawn a été capturé par l'orbite de Cérès vendredi à environ 12h39 alors qu'elle se trouvait à 61.000 kilomètres de la planète, a précisé le Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la Nasa à Pasadena en Californie. Les contrôleurs de la mission ont reçu une heure après un signal de la sonde. Cette dernière a confirmé son entrée en orbite et a signalé le bon fonctionnement de ses instruments. 

"Après avoir parcouru 4,9 milliards de kilomètres et fait un voyage de 7,5 années, Dawn est arrivée à sa nouvelle destination", a dit vendredi Marc Rayman, directeur de la mission au JPL.

Dans les mois qui viennent, Dawn va peu à peu se rapprocher de Cérès jusqu'à une distance de 375 kilomètres fin novembre. Elle pourra alors scruter mais aussi prendre en photo la surface tourmentée de cette planète, située en Mars et Jupiter, en plein cœur d'une ceinture d'astéroïde.

... mais pas de photos. La Nasa avait promis de nouvelles photos de Cérès dès la mise en orbite de sa sonde. Mais Dawn, actuellement située du côté sombre de Cérès, ne pourra faire fonctionner sa caméra qu'en avril, lorsqu'elle pourra profiter de la lumière du soleil.



Des éruptions volcaniques ? "L'étude de Cérès nous permet de remonter dans l'histoire de l'espace et les données recueillies par Dawn pourraient aboutir à des percées importantes dans la compréhension de la formation du système solaire", a expliqué cette semaine Jim Green, directeur de la division science planétaire à la Nasa. Le travail de Dawn va aussi permettre de percer le mystère de deux tâches blanches particulièrement brillantes. Ces dernières, aperçues par la sonde lors de son approche, pourraient être des plaques de glace, de sel ou bien le fruit de geysers ou d'éruptions volcaniques, ont avancé les scientifiques. 

La présence d'eau, déjà détectée en 2012 et 2013 par le télescope européen Herschel, pourra aussi être confirmée, ainsi que celle de micro-organismes. 



Prochaine étape, Pluton. La Nasa, en plus de Cérès, s'apprête à explorer une autre planète naine de notre système solaire : Pluton. La sonde New Horizons, lancée en 2006, devrait y passer au plus prêt le 14 juillet mais ne pourra s'y placer en orbite à cause de l'environnement particulièrement hostile de la planète. 

La Nasa va également lancer en 2016 le vaisseau OSIRIS-REx pour étudier un grand astéroïde et ramener des échantillons sur la Terre. L'une des grandes priorités de la Nasa est de traquer les astéroïdes dont l'orbite passe près de celle de la Terre et de développer des techniques de protection de notre planète contre une éventuelle collision catastrophique.

>> LIRE AUSSI - Pourquoi le mois de mars va être très "space" 

>> LIRE AUSSI - 200 squelettes retrouvés sous un supermarché parisien 

> VIDÉO - Jusqu'où vos yeux peuvent-ils voir les étoiles ?