Ariane 5 met sur orbite deux satellites de télécommunications

  • A
  • A
Ariane 5 met sur orbite deux satellites de télécommunications
@ JODY AMIET / AFP
Partagez sur :

Une fois n'est pas coutume : mercredi soir, Ariane 5 a mis en orbite, avec succès, deux satellites de télécommunication.

Le lanceur lourd européen Ariane 5 a décollé et mis sur orbite les deux satellites de télécommunication Intelsat 33e, puis Intelsat 36, pour l'opérateur Intelsat, à Kourou, a indiqué Arianespace, la société qui commercialise les lancements.

Répondre aux besoins de connectivité. Pour son quatrième succès de l'année, le 231ème de la famille Ariane, le lanceur a illuminé le ciel guyanais et la savane de Kourou, avant de poursuivre sa route vers l'espace. Un peu moins de 29 minutes après le décollage d'Ariane, le lanceur a mis sur orbite le satellite Intelsat 33e conçu pour répondre aux besoins de connectivité à haut débit et de haute qualité des opérateurs de télécommunication, des entreprises, de l'aéronautique et de divers médias.

Une mission d'un peu plus de 40 minutes. Construit par Boeing, Intelsat 33e est le deuxième satellite de la nouvelle génération de satellites de haut débit Epic. Il permettra d'étendre la capacité de débit élevé d'Intelsat en bandes C et Ku dans une zone qui s'étend du continent américain à l'Asie en passant par l'Europe, le Moyen-Orient, l'Afrique et la Méditerranée. Un peu moins de 42 minutes après le décollage, Ariane 5 a mis sur orbite le second satellite, Intelsat 36, construit par SSL (Space Systems/Loral) qui permettra d'améliorer la couverture média desservant l'Afrique du Sud et l'Océan indien.

73e succès d'affilée. "Ce sixième lancement de l'année 2016, le quatrième avec Ariane 5, a eu lieu le 24 août à 19h16 (heure de Kourou) depuis le Centre Spatial Guyanais (CSG). Il marque le 73e succès d'affilée pour le lanceur Ariane 5. Avec une masse totale d'emport de 10 735 kg vers l'orbite de transfert géostationnaire, Ariane 5 confirme sa montée en performance, dépassant le précédent record établi en juin 2016 avec 10 730 kg", s'est félicité Arianespace dans un communiqué.