Airbus veut nettoyer l'espace de ses déchets

  • A
  • A
Airbus veut nettoyer l'espace de ses déchets
Un cargo en voie d'arrimage à l'ISS. Image d'illustration.@ HANDOUT / NASA / AFP
Partagez sur :

Airbus Defense and Space va prendre la tête d'un projet ayant pour but de nettoyer l'espace de ses nombreux satellites hors d'usage. 

Nettoyer l'espace, voilà le nouvel objectif que se donne Airbus Defense and Space. L'entreprise va en effet prendre la tête d'un programme européen qui va développer un prototype pour "désorbiter" les satellites en fin de vie. Ces derniers sont en effet un danger pour les autres appareils encore en fonctionnement. 

Orbite "parking"... Le projet en question, TeSeR (Technology for self-removal of spacecraft), va créer le prototype d'un module capable d'envoyer un satellite en fin de vie vers une "orbite-parking" au-delà des 36.000 km d'altitude, espace où circulent les appareils en fonctionnement. En résumé, il s'agirait de mettre en place une sorte de "poubelle de l'espace".

... ou destruction. TeSeR va aussi explorer une autre possibilité : faire perdre de l'altitude aux appareils inutilisés pour qu'ils se détruisent en entrant dans l'atmosphère. 

Dix entreprises. Airbus Defense and Space, numéro deux mondial de l'industrie spatiale, assurera la gestion du projet et la coordination technique de TeSeR qui va regrouper pas moins de dix entreprises. 

2.500 satellites hors d'usage. En 2011, l'association Robin des Bois avait alerté dans un rapport sur les nombreux déchets qui polluent l'environnement proche de la Terre. Selon eux, 15.126 objets ont été recensés, "dont 2.523 satellites hors d’usage, 1.901 étages supérieurs de lanceurs et 10.702 déchets divers et variés", autant de débris abandonnés par des astronautes en mission, ou par des cargos ravitailleurs de station spatiale.