150.000 manchots d'Adélie tués à cause d'un iceberg géant

  • A
  • A
150.000 manchots d'Adélie tués à cause d'un iceberg géant
Un manchot d'Adélie face au bateau russe MV Akademik Shokalskiy, pris dans les glaces, en décembre 2013.@ ANDREW PEACOCK / FOOTLOOSEFOTOGRAPHY.COM / AFP
Partagez sur :

Un gigantesque iceberg pris dans la glace a forcé une colonie d'animaux à parcourir 60 kilomètres pour se nourrir.

Environ 150.000 manchots d’Adélie sont morts à cause d’un gigantesque iceberg qui les a privés d’accès à l’océan. Il y a six ans, ce morceau de glace de 2.900 kilomètres carrés - la taille de Rome - est resté bloqué dans la baie du cap Denison, un morceau de l’Antarctique qui appartient au Commonwealth et où vivait une colonie de manchots. Les petits animaux se sont retrouvés obligés de marcher 60 kilomètres dans l’immensité glaciale pour accéder à la mer. C’est ce périple qui a provoqué la dramatique extinction de la colonie d’oiseaux, passée de 160.000 membres en 2011 à 10.000 aujourd’hui, selon The Guardian.

Manchots-2

KAZUHIRO NOGI / AFP


Risque d'extinction de la colonie. "L’arrivée de l’iceberg B09B dans la baie du Commonwealth, dans l’est de l’Antarctique, et l’expansion ultérieure de la glace ont considérablement augmenté la distance que les manchots d’Adélie qui vivent au cap Edison doivent parcourir pour chercher à manger", expliquent les scientifiques du centre de recherche sur le changement climatique de l’université australienne de Nouvelle-Galles du Sud. Selon le journal Antarctic Science, ces derniers craignent la disparition totale du groupe d’animaux d’ici 20 ans, si l’iceberg reste prisonnier de la banquise ou s’il ne se disloque pas. Le morceau de glace a dérivé le long de la côte pendant 20 ans avant de rester coincé.

Selon deux études parues en 2014, les manchots d’Adélie sont directement menacés par le changement climatique et la fonte des glaces, qui provoque la formation d'icebergs géants.