Zika : vigilance maximale en Guadeloupe

  • A
  • A
Zika : vigilance maximale en Guadeloupe
Des campagnes de sensibilisation participent à la prévention face au virus.@ Helene Valenzuela / AFP
Partagez sur :

Les autorités guadeloupéennes lancent un appel à la vigilance maximale face à la progression du virus Zika.

La préfecture de Guadeloupe et l'Agence régionale de santé ont lancé vendredi un appel à la vigilance maximale dans l'archipel. Les autorités espèrent ainsi répondre à "l'accroissement significatif du nombre de personnes nouvellement infectées par le virus" Zika, qui s'établit à 349 personnes.

Au 17 avril, la Guadeloupe comptabilisait 1.681 malades depuis le début de la propagation du virus, un nombre en hausse de près de 26% depuis la semaine précédente. Depuis le dernier point des autorités de santé, les cas biologiquement confirmés, après un test sanguin, sont aussi en hausse, atteignant un total de 306. Le Zika gagne du terrain, touchant 29 des 32 communes de l'archipel.

Bientôt une déclaration d'épidémie ? Treize femmes enceintes ont contracté l'infection depuis l'émergence du Zika en Guadeloupe. Certaines ont déjà accouché et aucune complication survenant chez le foetus n'a été détectée à ce jour. Mais un cas de myélite (inflammation de la moëlle épinière) chez une patiente infectée de 15 ans a été confirmé le 8 mars. Le territoire n'est pas officiellement déclaré en épidémie mais "le Comité d'expert des maladies infectieuses et émergentes de Guadeloupe doit se réunir prochainement pour examiner l'évolution de la situation".