Virus zika : une mission envoyée par Marisol Touraine en Martinique

  • A
  • A
Virus zika : une mission envoyée par Marisol Touraine en Martinique
L'affection causée par le virus zika est la plupart du temps asymptomatique.@ NELSON ALMEIDA / AFP
11 partages

La ministre de la Santé veut évaluer les besoins complémentaires des hôpitaux et des médecins face à l'épidémie.

Une mission de l'Établissement de préparation et de réponses aux urgences sanitaires (Eprus) est arrivée vendredi soir en Martinique, à la demande de la ministre de la Santé, Marisol Touraine, pour évaluer les besoins complémentaires à fournir aux hôpitaux et aux médecins de l'île face à l'épidémie provoquée par le virus Zika. La mission devrait ensuite se rendre en Guyane.

La situation maîtrisée en Martinique. L'Amérique du Sud fait face depuis l'an dernier à une épidémie de virus Zika, et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé la tenue lundi d'une réunion d'urgence, après avoir parlé d'une propagation "explosive" du virus dans les Amériques. Dans sa livraison de vendredi, le bulletin de la cellule interrégionale épidémiologique (Cire Antilles Guyane), antenne locale de l'Institut national de veille sanitaire, fait état de "la poursuite de la circulation virale" en Martinique, avec 2.287 cas évocateurs de Zika depuis le 28 décembre et 245 cas depuis le début du mois de décembre en Guyane. La Guadeloupe n'est pas encore en situation d'épidémie, mais affiche dix cas confirmés. "Nous ne sommes ni dépassés ni surpris", indique Eric Fontanille, le conseiller sanitaire de zone de l'Agence régionale de santé de Martinique. "Nous ne nous attendons pas à un débordement, que ce soit au niveau de la médecine de ville ou des urgences."

Une affection souvent asymptomatique. Zika est le nom du virus transmis par le moustique Aedes Aegypti. La maladie qu'il engendre est le plus souvent bénigne, et, à 80%, asymptomatique. Le Zika ne peut s'attraper qu'une seule fois. Deux cas de complications existent cependant : le premier est le syndrome de Guillain-Barré, dû à une atteinte des nerfs périphériques, pouvant conduire jusqu'à des paralysies, le plus souvent réversibles. Marisol Touraine a également recommandé "aux femmes enceintes ou ayant un projet de grossesse" de reporter leur voyage aux Antilles-Guyane.