Vietnam : découverte de deux premiers cas d'infection du virus Zika

  • A
  • A
Vietnam : découverte de deux premiers cas d'infection du virus Zika
@ Marvin RECINOS / AFP
Partagez sur :

Pour la première fois, deux cas d'infection du virus Zika ont été signalés au Vietnam.

Deux Vietnamiennes ont été infectées par le virus Zika, premiers cas recensés dans ce pays d'Asie du Sud-Est, a annoncé le ministère de la Santé mardi.

Une femme enceinte. La première patiente est une femme de 64 ans, habitante de la ville balnéaire de Nha Trang. Elle a été admise dans un hôpital local après avoir eu de la fièvre, des maux de tête et une éruption cutanée sur ses jambes, selon un communiqué. "Elle a été testée positive au virus Zika le 31 mars par l'Institut Pasteur de Nha Trang" et les résultats ont été ensuite confirmés par d'autres tests. La seconde patiente est une femme de 33 ans résidant à Ho Chi Minh-Ville. Selon les médias officiels, elle est enceinte de huit semaines. Elle a été testée positive jeudi. Leur état de santé est stable et le ministère "n'a pas détecté d'autres cas" chez leurs proches.

Un risque de microcéphalie. Transmis par le moustique Aedes aegypti, le virus Zika provoque généralement des symptômes grippaux bénins (fièvre, maux de tête, courbatures). Mais il peut également être à l'origine de microcéphalies chez les bébés ou de troubles neurologiques comme le syndrome de Guillain-Barré, susceptible d'entraîner une paralysie des membres et une atteinte respiratoire. La microcéphalie est une malformation qui se caractérise par la petite taille du crâne du fœtus. Elle peut entraîner des handicaps, voire la mort.

Le Brésil, qui compte 1,5 million de cas de Zika, a recensé 907 cas de microcéphalie depuis octobre 2015, soit quatre fois plus que la moyenne annuelle historique.