Viande, charcuterie "cancérogènes" : que peut-on (encore) manger ?

  • A
  • A
Viande, charcuterie "cancérogènes" : que peut-on (encore) manger ?
@ AFP
Partagez sur :

La directrice de recherche de l'Inserm a fait le point mardi sur Europe 1 sur la ligne de conduite à avoir après le rapport choc de l'OMS.

INTERVIEW

Certaines viandes sont-elles cancérogènes au même titre que l'alcool ou le tabac ? Oui, a affirmé lundi l'Organisation mondiale de la santé dans un rapport. Faut-il donc revoir nos habitudes alimentaires ?  Marie-Christine Boutron-Ruault, directrice de recherche Inserm à l’Institut Gustave-Roussy, et vice-présidente du Comité d’experts spécialisé "Nutrition humaine" à l’Anses, a fait le point mardi sur Europe 1.

Faut-il arrêter de manger de la viande rouge ? Bien sûr que non : dans l'alimentation, il n'y a pas les méchants et les bons. Dans le Code européen contre le cancer qui vient d'être publié, on recommande d'éviter les charcuteries et de limiter la consommation de viande rouge à 500 grammes par semaine.

Les végétariens peuvent se passer de viande rouge et être en très bonne santé. Pour les autres, la viande peut tout à fait continuer à faire partie de l'alimentation mais il vaut sans doute mieux préférer un steak légumes à un steak frites. 

Quid de la charcuterie ? Le niveau 1 d'alerte concerne, en effet, les charcuteries : là, on  est certain que cela augmente le risque de certains cancers, et notamment celui de l'intestin. Donc si on peut éviter la charcuterie, c'est mieux. 

Toutefois, il semblerait qu'en en consommant des petites quantités de temps en temps et peut-être si l'on combine cela avec des fruits et légumes et donc avec des antioxydants on pourrait réduire l'effet toxique de ces produits.

Quelle est la substance qui pose problème dans la viande rouge ? Le fer héminique qui donne la coloration rouge à la viande est oxydant, beaucoup plus que le fer contenu dans les végétaux, par exemple.

Qu'entend-on par viande rouge ? Cela désigne toutes les viandes de boucherie. Pour les chercheurs, le porc est donc inclus dans les viandes rouges au même titre que le boeuf, le veau, l'agneau, le mouton, le cheval et la chèvre.

La cuisson de la viande change-t-elle quelque chose ? Le fait que la viande soit carbonisée augmenterait effectivement le risque chez certaines personnes.

La qualité de la viande peut-elle réduire le risque ? Pour les chercheurs, c'est la viande quelle quelle soit qui pose problème dès lors qu'elle contient du fer héminique. Mais le fait d'avoir des additifs qui en eux mêmes ne sont pas optimaux pourrait rajouter d'autres risques.

La viande rouge tue t-elle autant que l'alcool ou le tabac ? C'est important de le rappeler : la cigarette, c'est un million de morts par an dans le monde, l'alcool 600.000 morts. Pour la viande rouge, le nombre de morts serait de l'ordre de 50.000.