Vacances d'été : les indispensables de la trousse à pharmacie

  • A
  • A
Partagez sur :

En vacances, qui plus est dans un pays exotique, les accidents plus ou moins graves arrivent vite. Dans ce genre de situation, la trousse de secours est votre premier allié. Europe 1 vous livre quelques conseils pour bien la préparer avant votre départ.

En vacances, il ne faut pas oublier sa trousse à pharmacie pour faire face aux situations imprévues, et à plus forte raison si vous suivez déjà un traitement médical. Que faut-il exactement y mettre pour être sûr de ne rien oublier, mais sans partir trop chargé ? Europe 1 vous aide à faire le point.

"La trousse de secours doit absolument être adaptée à votre destination, à votre mode de voyage et à la durée de votre séjour", explique Martine Perez, médecin généraliste, au micro du Grand direct de la Santé d'Europe 1. En effet, les risques ne sont pas les mêmes, si vous êtes dans le désert africain avec un sac à dos, ou en hôtel cinq étoiles sur la riviera italienne avec un supplément bagage. "Si vous êtes atteint d’une maladie chronique, il ne faudra pas oublier de prendre les quantités nécessaires pour tout le séjour."

Dans l’avion et à l’étranger. Si vous prenez l’avion, gardez vos médicaments avec vous, car les valises en soute peuvent se perdre. Pour certains traitements, comme la pilule ou l’insuline chez les diabétiques, il est important de bien prendre en compte le décalage horaire pour éviter les mauvais dosages. Par précaution, demandez à votre médecin une ordonnance avec la dénomination internationale commune des médicaments prescrits, de manière à pouvoir se les procurer plus facilement en cas de perte.

Pour les personnes gravement allergiques, il existe des kits d’adrénaline, sur ordonnance, qui permettent de faire face au choc anaphylactique. "Chaque année, il y a entre 20 et 30 morts par piqûre d’abeille", rappelle le docteur Perez.

Zones à risque. "Si vous partez dans une zone tropicale, il y a des services chez Air France ou à l’Institut Pasteur qui peuvent vous indiquer s’il faut prendre des médicaments contre le paludisme, s’il faut des vaccinations, s’il y a un certain nombre de problématiques à connaitre", explique la praticienne.

Les incontournables. Que l'on parte en France ou à l'étranger, il ne faut pas oublier les médicaments contre les maux particuliers qui surviennent typiquement pendant les vacances ou l’été comme "les brûlures au soleil, la 'tourista' ou le mal des transports", détaille la spécialiste, qui conseille également de privilégier les comprimés car "les formes liquides sont beaucoup moins résistantes et peuvent se modifier. Il faut éviter les suppositoires parce qu’ils ne supportent pas du tout la chaleur". Enfin, n’oubliez pas les notices d’utilisation, pour cela le mieux est de laisser les comprimés dans leur emballage d’origine.

La base de votre trousse de secours :

  • Désinfectant (chloréxidine, Daquin, bétadine…)

  • Pansements

  • Collyre contre les irritations oculaires

  • Protection solaire et Biafine contre les coups de soleil

  • Paracétamol contre les douleurs, maux de tête ou fièvre

  • Immodium, Smecta et Ercefuryl pour les soucis intestinaux

  • Des préservatifs

  • Un thermomètre

  • Un pince à épiler contre les échardes ou les épines d'oursin